Outils du site


paroles:sheriff

Paroles

Les Sheriff

L’essayer c’est l’adopter

Je l’ai vu dans un bar , avec ses cheveux noirs Un bouquet de rose y est tendu Biensûr j’avais voulu , lui en mettre plein la vue Et dans la gueule je l’ai reçu A croire que j’aime ça , et elle aussi parfois Depuis on ne se quitte plus ……… Cherchez la vôtre , n’hésitez pas

Essayer la , essayer la , adopter la « l’essayer c’est l’adopter »(x2)

C’est vraiment pas de pot , d’pas l’avoir vu plus tôt Je ne regrette rien que ca L’amour peut être vu , à chaque coin de rue Alors ne vous en faites pas Et même pour une nuit , c’est toujours ça de pris Et la magie peut rester la ……… Recommencer , à chaque fois

Essayer la , essayer la , adopter la « l’essayer c’est l’adopter »(x2)… Yeahhhhhh …(Solo)… Essayer la , essayer la , adopter la (x2) Essayer la , essayer la , adopter la « l’essayer c’est l’adopter » Cherchez la voie , n’hésitez pas , essayer la …« l’essayer c’est l’adopter » Recommencer , a chaque fois , adopter la …« l’essayer c’est l’adopter »

Bon à rien

J'suis pas resté longtemps à l'école. Ma mère était comme folle. J'suis pas resté longtemps au travail. On est pas du bétail.

Et tout le monde me tient le même discours,le même discours. Tu devrais penser à tes vieux jours,à tes vieux jours.

T'es qu'un bon à rien! C'est rien d'le dire! Bon à rien! C'est rien d'le dire! Bon à rien! C'est rien d'le dire! Bon à rien!(2X)

Ne m'demandé pas d'planter un clou. J'pourrais me foutre un coup. J'ai bien dépassé le quart de siècle. Et je roule en mobylette.

Et tout le monde me tient le même discours,le même discours. Tu devrais penser à tes vieux jours,à tes vieux jours.

T'es qu'un bon à rien! C'est rien d'le dire! Bon à rien! C'est rien d'le dire! Bon à rien! C'est rien d'le dire! Bon à rien!(2X)

Mais la seule chose qui m'importe. C'est toi qui me l'apporte. Et la seule chose qui m'importe. La musique la rend plus forte.

Et tout le monde me tient le même discours,le même discours. Tu devrais penser à tes vieux jours,à tes vieux jours.

T'es qu'un bon à rien! C'est rien d'le dire! Bon à rien! C'est rien d'le dire! Bon à rien! C'est rien d'le dire! Bon à rien!(2X)

Les Sheriff

3,2,1… Zéro !

J’attends cette fille mais je sais qu’elle ne viendra pas C’est déjà dix heures et elle n’est toujours pas là Et alors je me dis,Maintenant ça suffit C’est la dernière fois que je compte jusqu’à trois

3,2,1 zéro, zéro ! T’es pas beau ! Zéro, zéro ! T'es zéro ! Je suis zéro, Oh! oh! oh! Oh!

Ca fait 200 fois que je recompte jusqu’à trois C’est déjà minuit et je suis toujours planté là Et alors je me dis, Maintenant ça suffit C’est la dernière fois Que je compte jusqu’à trois

3,2,1 zéro, zéro ! T’es pas beau ! Zéro, zéro ! T'es zéro ! Je suis zéro, Oh! Oh! Oh! Oh!

Non je ne peux pas rester là la pluie commence à tomber C’est un vrai déluge et je suis déjà tout mouillé Et alors je me dis Maintenant ça suffit Faut que je m'en aille Sinon je rentre à la rame

3,2,1 zéro, zéro ! T’es pas beau ! Zéro, zéro ! T'es zéro ! Je suis zéro, Oh! Oh! Oh! Oh!

A coup de batte de base-ball

Il faut qu’ils se souviennent de ce rythme Qu’ils l’aient en eux toute leur vie On va le battre toute la nuit On va le battre de plus en plus vite A coup de batte de base-ball

A coup de batte de base-ball (x3) A coup de batte

Il faut qu’ils se souviennent de ces mots Qu’ils les retiennent qu’ils n’les oublient pas On va les répéter cent fois Leur enfoncer dans le cerveau A coup de batte de base-ball

A coup de batte de base-ball (x3) A coup de batte

A la chaleur des missiles

On a beau dire on a beau faire Le vieux monde va s'écrouler Que ce soit des siècles ou des années Le vieux monde va s'écrouler L'histoire va se répéter Y'a qu'à voir dans le passé Rira bien qui rira le dernier On va chanter et on va rire A la chaleur des missiles Et on va danser on va boire A la chaleur des missiles Ce soir j'peux vous assurer qu'on achèvera le passé Rira bien qui rira le dernier Ce soir la nuit sera courte Mais elle sera chaude A la chaleur des missiles

A la porte

On a pas d’erreur Tout fait pour notre malheur On a par hasard Vu de la lumière un soir C’est un petit bar Juste à côté de la route On s’est dit tout va bien On va casser la croûte Mais sur une pancarte Juste à côté d’une table C’est marqué interdit les punks et les arabes

On va peut être se barrer bien avant qu’on nous foute à la porte !

Pendant trois secondes Y a eu une hésitation Mais très rapidement On s’est fait une raison Y a qu’une chose à faire On aime pas la violence Un repli stratégique Nous rendrait la confiance On va pas rester A déballer nos valises Alors qu’y a comme un froid Pire que sur la banquise

On va peut être se barrer bien avant qu’on nous foute à la porte !

Le chien nous mate de travers Poussant des hurlements à la mort Les vieux nous fusillent des yeux Comme si être jeune c’était un tort Le fusil sur le comptoir A du servir sans aucun remords

On va peut être se barrer bien avant qu’on nous foute à la porte !

A la porte ! Y a pas le choix A la porte ! Ouais on y va A la porte ! Ne poussez pas A la porte !

A la poubelle

J’aime pas qu’on m’impose une façon de voir J’aime pas qu’on me dise celui qu’il faut croire Je veux le faire tout seul J’aime pas qu’on me tienne le coude quand je bois J’aime pas quand tu es monté contre moi J’ai pas besoin de ça

J’aime pas ça ! A la poubelle !

J’aime pas qu’on m’enfonce à six pieds sous terre J’aime pas quand quelqu’un boit mon verre de bière Je veux le faire tout seul J’aime pas qu’on me mette dans le mauvais train J’aime pas qu’on me dise ou est le bon chemin J’ai pas besoin de ça

J’aime pas ça ! A la poubelle !

Si tout ce que j’aime pas Je le mets à la poubelle Y aura plus rien chez moi Au bout d’une semaine Si tout ce que j’aime pas Je le mets à la poubelle Faudra bientôt que j’appelle à l’aide A l’aide !

J’aime pas qu’on m’enfonce à six pieds sous terre J’aime pas quand quelqu’un boit mon verre de bière Je veux le faire tout seul J’aime pas qu’on me mette dans le mauvais train J’aime pas qu’on me dise ou est le bon chemin J’ai pas besoin de ça

J’aime pas ça ! A la poubelle !

Arrête d’aboyer

A chaque fois qu’je passe devant lui Il se met à gueuler Sûrement sa manière à lui De me provoquer

Mais ce putain de clébard Me fait le coup chaque soir Ce putain de clébard Je commences à en avoir Plein le dos !

Et pourtant j’ai tout essayé J’ai été gentil Je lui ai même donné Du Pal et du Friskie

Mais ce putain de clébard Il a rien voulu savoir Ce putain de clébard Je commences à en avoir Plein le dos ! Plein le dos ! Oho !

Yeah ! Arrête d’aboyer ! Ca c’est bien envoyé ! (x2) Yeah ! Arrête d’aboyer !

A chaque fois qu’je vais m’endormir Ce con me réveille Sûrement sa manière de dire Moi j’ai pas sommeil

Mais ce putain de clébard Me fait le coup chaque soir Ce putain de clébard Je commences à en avoir Plein le dos !

Et pourtant j’ai tout essayé J’ai été méchant Je lui ai même donné Des coups d’pied dans les dents

Mais ce putain de clébard Il a rien voulu savoir Ce putain de clébard Je commences à en avoir Plein le dos ! Plein le dos ! Oho !

Yeah ! Arrête d’aboyer ! Ca c’est bien envoyé ! (x2) Yeah ! Arrête d’aboyer !

Arrête d’aboyer

Bongo Kid

Bongo kid

Il vient de la jungle Il n’a pas de lois Il a la cervelle comme un petit pois ???? des traces sur sa peau Les amphé laissent des traces dans son cerveau

Bongo kid

Il est devenu un bongo kid Il n’y a qu’à voir sa tête et ses yeux vides Au moins lui ne fait pas de manières Bongo cogne et fonce comme un bulldozer

Bongo kid Go!

Il est devenu un bongo kid Il n’y a qu’à voir sa tête et ses yeux vides Tout le monde le traite de sauvage Le rock’n’roll n’est pas pour les enfants sages C’est pas pour les enfants sages

Bongo kid

Ca fait mal

J’ai une chose à résoudre Mais je ne peux pas faire parler la poudre C’est pire qu’un champ de mines Et encore pire que la nitroglycérine

Mais mon problème c’est toi Oui c’est toi quand je suis pas là J’aimerais savoir où tu vas Putain que ça fait mal Je ne trouve pas ça normal

Mon cœur bat bien trop vite Il réagit comme de la dynamite Je préfère en plaisanter Ca m’évitera de le faire exploser

Mais mon problème c’est toi Oui c’est toi quand je suis pas là J’aimerais savoir où tu vas Putain que ça fait mal Je ne trouve pas ça normal

Ca Sert A Rien

Dire que j’ai fait ça Pour rien, pour rien Je l’ai fait pour toi Et tout ça Pour rien, pour rien Tu m’regardes pas Ca sert à rien (x2)

Pour te faire plaisir j’ai tué ma petite sœur Parce que tu voulais pouvoir lui prendre son scooter Tu ne m’as rien dit Pas même un mot gentil T’as même pas souri

Et j’ai fait ça Pour rien, pour rien Je l’ai fait pour toi Et tout ça Pour rien, pour rien Tu m’regardes pas Ca sert à rien (x2)

Quand je suis allé au fin fond de l’Amazonie Pour te ramener le boa dont t’avais envie Tu ne m’as rien dit Pas même un mot gentil T’as même pas souri

Et j’ai fait ça pour rien !

J’ai même essayé d’aller te décrocher la Lune Parce que tu croyais que ça t’rapporterait des thunes Tu ne m’as rien dit Pas même un mot gentil T’as même pas souri

Et j’ai fait ça Pour rien, pour rien Je l’ai fait pour toi Et tout ça Pour rien, pour rien Tu m’regardes pas Ca sert à rien (x2)

C'est pas Verdun

Depuis le temps et tout ce qu'on a souffert C'est devenu un peu la guerre Il n'y a pas eu des millions de morts On peut pas dire qu c'est un tort Non c'est pas Verdun, c'est pas Trafalgar Non c'est pas Verdun, ni Waterloo, c'est pas Trafalgar C'est juste que j'en ai marre

Au tout début ça faisait des étincelles C'est jamais devenu mortel Mais y'a le feu qui s'est mis à grandir Qui a menacé de tout détruire Non c'est pas Verdun, c'est pas Trafalgar Non c'est pas Verdun, ni Waterloo, c'est pas Trafalgar C'est juste que j'en ai marre

C'est comme une guerre, une guerre de tranchée Sur nos positions on reste campé C'est comme une bataille, une bataille navale Là où tous les corps peuvent être fatals Non c'est pas Verdun, c'est pas Trafalgar Non c'est pas Verdun, ni Waterloo, c'est pas Trafalgar C'est juste que j'en ai marre

Condamné à brûler

T'as avoué tes fautes, t'as avoué tes pêchés et Pour ce que t'as fait, t'es condamné à brûler Le moment est venu de réciter tes prières Le moment est venu d'aller tout droit en enfer D'aller tout droit en enfer Tu es condamné à brûler Ils t'avaient prévenu, mais t'as rien voulu entendre Ils t'avaient prévenu que tu finirais en cendres Fallait faire gaffe à leur menaces Parce que maintenant tu pars sans laisser de traces Pas de chance, pas de traces Tu es condamné à brûler

De toutes les Couleurs

Depuis que j’ai pris ces cachets Y en a des blanches, des vertes, des roses Je vois des étoiles par milliers Y’en a des blanches, des vertes, des roses Des bleues, des noires, des mauves Des rouges, des grises, des jaunes

J’en vois de toutes les couleurs De toutes les couleurs (x2) Des étoiles de toutes les couleurs

C’est comme nager dans de l’éther Y en a des blanches, des vertes, des roses Je suis dans un autre univers Y en a des blanches, des vertes, des roses

Des bleues, des noires, des mauves Des rouges, des grises, des jaunes

J’en vois de toutes les couleurs De toutes les couleurs (x2) Des étoiles de toutes les couleurs

Les Deux Doigs dans la Prise

Si tu cherches le choc N’hésites pas 220 Volts T’aimeras ça

Surtout si tu te sens à plat Mets les doigts Oui dans la prise Tu verras ça Oui quelle crise

Pour recharger tes batteries Les deux doigts dans la prise

Si tu cherches le choc N’hésites pas 220 Volts T’aimeras ça

Surtout si tu te sens à plat Les deux doigts dans la prise

Mets les doigts Dans la prise Tu deviendras Vite hystérique

Pour recharger tes batteries Les deux doigts dans la prise

Dollars

Toujours un truc à acheter Une barre de Mars ou une Chevrolet Toujours un truc qu’on désire Un crucifix contre les vampires Une poupée gonflable Marylin Avec en prime un lot de rustines Mais comment garder l’argent Il file comme le vent

Je ne sais pas comment (x2)

Nanana ! Nananana ! L’argent ça brûle le bout des doigts

Toujours un truc à payer Une amende ou des carreaux cassés Mais comment garder l’argent Il file comme le vent

Je ne sais pas comment (x2)

Nanana ! Nananana ! L’argent ça brûle le bout des doigts

L’argent c’est fait pour se claquer Difficile de le garder L’argent ça brûle le bout des doigts

Et pendant toute leur vie Y en a qui font des économies A quoi ça sert de crever Les poches pleines de billets

L’argent ça brûle le bout des doigts (x2)

Donne moi plus

Tu me dis que ton amour est vrai Mais pour moi ce n’est pas assez Moi je veux tout, tout de suite Et j’en ai assez d’attendre

Oui j’aime quand tu me prends dans tes bras Mais même ça, ça ne suffit pas Moi je veux tout, tout de suite Et j’en ai assez d’attendre

Hey, hey, donne moi plus !

Pour toi tout ça c’est très facile Mais j’ai aussi mon mot à dire Moi je veux tout, tout de suite Et j’en ai assez d’attendre

Hey, hey, donne moi plus !

Hey toi donne moi plus !

Etat Végétal

Des fois je crois devenir dingue Mon cerveau se déglingue J’ai un problème de neurones Ils sont partis ou s’en tamponnent Je sors de mon état normal Pour devenir végétal Et j’ai pourtant horreur du vert Et je fais qu’un avec la terre

Je me sens végétal En léthargie totale Je me sens végétal Croyez pas qu’j’hallucine J’sens pousser mes racines

Quand je suis dans cet état là Y a rien autour de moi Je vois juste un point de lumière Mais en moi rien ne s’éclaire Pas d'état d'âme, pas d'état de coeur J’suis vide à l’intérieur Et j’ai pourtant horreur du vert Et je fais qu’un avec la terre

J’ai un problème de neurones Ils sont partis ou s’en tamponnent Je sors de mon état normal Pour devenir végétal Et j’ai pourtant horreur du vert Et je fais qu’un avec la terre

Je me sens végétal En léthargie totale Je me sens végétal Croyez pas qu’j’hallucine J’sens pousser mes racines

Fanatique e télé

A deux heures j'allume ma télé pour voir les dessins animés A quatre heures là je change de chaine pour pas rater Wonder Women A six heures je mets le son à fond et j'entre dans la quatrième dimension Et toute la journée je regarde la télé Je ne peux pas m'en passer Je suis fanatique, fanatique Je suis fanatique, fanatique

A huit heures je regarde le film en espérant beaucoup de crimes A dix heures grand moment de bonheur c'est l'heure de Shériff fais moi peur A minuit si ma télé explose c'est que je suis mort d'une overdose Et toute la journée je regarde la télé Je ne peux pas m'en passer Je suis fanatique, fanatique Je suis fanatique, fanatique

Génération Atomique

Ecoutez bien le chant du sang Celui de la chair et des nerfs Le chant des petits blancs Qui font un bruit d'enfer Génération atomique (2x)

Ecoutez bien le chant du sang Celui du rire et des larmes Non c'est pas le moment De déposer les armes Nous sommes les enfants De l'âge atomique

Ecoutez bien le chant du sang Celui de la chair et des nerfs Tous devenus mutants Chacun sa gueule chacun sa guerre Génération atomique Ecoutez bien le chant du sang Celui du rire et des larmes Non c'est pas le moment De laisser tomber tout ce vacarme Nous sommes les enfants De l'âge atomique

Attention On a tout appris, on as tout admis Attention Voir l'inadmissible sans bouger d'un cil Attention Tout ça nous conduit à un beau gâchis Attention

Ecoutez bien le chant du sang Celui de la chair et des nerfs C'est quand il est brûlant Qu'il nous faut battre le fer Nous sommes les enfants de l'âge atomique

Pas le moment de se laisser faire Pas le moment de rester par terre Ecoutez le chant du sang Génération atomique Pas le moment de se laisser faire Pas le moment de regarder en l'air Ecoutez le chant du sang Génération atomique

Le Goût du Sang

C’était pour l’année du dragon J’voyais que j’avais pas un rond Fallait que j’arrête de flipper Je m’suis mordu les lèvres Et le sang a giclé Depuis ce temps j’ai

Gardé le goût du sang

C’était pendant l’année du chien J’voyais que ça n’allait pas bien Fallait que j’arrête de hurler J’ai appuyé très fort Et mes larmes ont coulé Depuis ce temps j’ai

Gardé le goût des larmes

Je garde le goût Le goût du sang Je garde le goût Les goût des larmes Le goût du sang Le goût des larmes

J’aime pas le goût du sang Bon sang il coule dans mes veines Mes veines sans mon sang Ce ne serait même pas la peine

J’aime pas le goût des larmes Et pourtant c’est de l’eau salée Salée comme la mer Sans qui personne ne serait né

Hissez le drapeau noir

Aiguisons bien nos dents Faut faire couler le sang Et en avant, et en avant Tous les coyotes humains Tous les bébés rockeurs A l’abordage, a l’abordage

Ohé ! Hissez le drapeau noir 4x

Ne perdons pas de temps Faut que ce soit violent Et en avant, et en avant Tous les jeunes vauriens Et tous les bons à rien A l’abordage, a l’abordage

Ohé ! Hissez le drapeau noir 4x

Non il n’est pas trop tard Pour avoir notre part C’est pas trop tard, c’est pas trop tard Tous les coyotes humains Tous les bébés rockeurs A l’abordage, a l’abordage

Ohé ! Hissez le drapeau noir

Je suis pas menteur

J’ai des idées J’ai des idées bien arrêtées Mais ça dépend De la journée Ca peut changer Toutes les heures Ouais ça dépend De mon humeur

Je suis pas menteur et pourtant Je me contredis tout le temps

Et j’ai l’esprit D’contradiction Ca s’voit dans la Conversation Si tout le monde Tombe d’accord J’veux être le seul A avoir tort

Je suis pas menteur et pourtant Je me contredis tout le temps Je suis pas menteur et pourtant Je me contredis tout le temps

On dit qu’seuls les imbéciles ne changent pas d’avis On dit qu’seuls les imbéciles ne changent pas d’avis On dit beaucoup de conneries puis on les oublie Dès qu'on tourne le dos

Je dis toujours des vérités Suivant l’état d’ébriété Ca peut changer Après trois verres Oui mais je suis Toujours sincère

Je suis pas menteur et pourtant Je me contredis tout le temps Je suis pas menteur et pourtant Je me contredis tout le temps

On dit qu’seuls les imbéciles ne changent pas d’avis On dit qu’seuls les imbéciles ne changent pas d’avis On dit beaucoup de conneries puis on les oublie Dès qu'on tourne le dos

On dit beaucoup de conneries

puis on les oublie

Je Veux Savoir Pourquoi

Je me demandes comment font les chinois Pour marcher avec la tête en bas Je me demandes pourquoi les jolies filles Ne veulent pas jouer avec moi aux billes (x2)

J’veux savoir pourquoi (x2) J’veux savoir pour quelle raison on ne me répond pas J’veux savoir pourquoi

Pourquoi y a t’il des matches perdus d’avance Et des tests qui n’ont aucun sens Pourquoi les gens se lèvent de si bonne heure Si l’argent ne fait pas le bonheur (x2)

J’veux savoir pourquoi (x2) J’veux savoir pour quelle raison on ne me répond pas J’veux savoir pourquoi

Alors pour ces questions Qui a la solution Alors pour ces questions Personne ne répond

Vous pouvez tout me dire Car je m’attends au pire Mais là je tournes en rond Je me demandes comment font les chinois Pour marcher avec la tête en bas Je me demandes pourquoi les jolies filles Ne veulent pas jouer avec moi aux billes (x2)

J’veux savoir pourquoi (x2) J’veux savoir pour quelle raison on ne me répond pas Pour quelle raison on ne me répond pas J’veux savoir pourquoi Il veut savoir pourquoi Pourquoi on m’répond pas Je veux savoir pourquoi Il veut savoir pourquoi

Jouer Avec Le Feu

Le sang espagnol qui est dans mes veines Me pousse jusqu’aux extrêmes Dans l’amour et dans la haine Et jusqu’au bout de moi même Le sang français qui circule en moi Me conseille malgré moi De sauver les apparences Et me dicte la prudence

Alors lequel des deux choisir ? Celui qui va trop loin ? Celui qui me retient ?

J’aime jouer avec le feu Mais j’aime pas me brûler

J’adore les voitures hyper rapides Et tous les petits bolides Qui me font prendre des risques Et monter l’adrénaline J’adore dormir pendant la journée Et regarder la télé C’est sûr c’est moins dangereux Mais ça fait vivre plus vieux

Alors que faire de ma vie ? La vivre à cent à l’heure ? Eviter les malheurs ?

J’aime jouer avec le feu Mais j’aime pas me brûler

Marteaux Piqueurs

Le bruit de dix marteaux piqueurs Ca me dérange pas du tout Le rugissement d’un moteur Ca me dérange pas du tout Les cris d’une chatte en chaleur Ca me dérange pas du tout Mais les grincement de vos dents Me glacent le sang Me paralysent et me détruisent

Arrêtez, arrêtez ce bruit ! (x3) J’vous prie d’arrêter ce bruit !

Entendre nos frères révoltés J’voudrais monter le son à fond Et toute la mer déchaînée J’voudrais monter le son à fond Quand les cigales sont survoltées J’voudrais monter le son à fond Mais les murmures de vos mensonges Toujours me rongent Me paralysent et me détruisent

Arrêtez, arrêtez ce bruit ! (x3) J’vous prie d’arrêter ce bruit !

Allez les Marteaux Piqueurs ! L’accélération de mon cœur C’est ce que j’aime par dessus tout L’accélération de mon cœur C’est ce qui m’fait tenir debout Mais les grincement de vos dents Me glacent le sang Me paralysent et me détruisent

Arrêtez, arrêtez ce bruit ! (x3) J’vous prie d’arrêter ce bruit !

Allez les Marteaux Piqueurs ! Mettez y tout votre cœur !

Mayonnaise A Gogo

C’était un soir d’ennui Ca devenait plutôt grave Et on a décidé D’aller piller des caves On s’est dit va y avoir De l’alcool dans des cuves Mais il n’y avait que D’la mayonnaise en tube

Alors pour les mélanges Qui vous réduisent la tête en cendres Hey Hoo ! N’y pensons pas trop N’y pensons pas trop C’est tombé à l’eau C’est tombé à l’eau

Faut pas s’laisser abattre Et relever la tête Et quelqu’un nous a dit Il y avait une fête On s’est dit va y avoir Des filles et des bouteilles Mais il ne restait plus Que de la mayonnaise

Alors pour les mélanges Qui peuvent vous faire voir des anges Hey Hoo N’y pensons pas trop N’y pensons pas trop C’est tombé à l’eau C’est tombé à l’eau

Mayonnaise à gogo (8x) A gogo !

Le Mur du Son

Attention poussez vous devant Ca fait mal aux tympans Parce que l’unique politique Pour nous c’est l’attaque sonique Aujourd’hui ou tout a un prix J’aime les actes gratuits Pour exploser quelques cervelles Rien ne vaut les décibels

Montez la pression Montez tout à fond On franchit le mur du son ! Pas de réaction !

Essayez toutes les substances Bonnes pour la résistance Si vous avez les mains qui tremblent Qu’est ce que ça fout pourvu qu’ça flambe

Montez la pression Montez tout à fond On franchit le mur du son ! Pas de réaction !

A un ! A deux ! A trois ! A quatre !

On franchit le mur du son ! Pas de réaction !

Ne Comptez pas sur Moi

Ne comptez pas sur moi Pas sur moi J’veux pas devenir un adulte ni recevoir d’insultes Faut pas compter qu’je devienne responsable Ne comptez pas sur moi Pas sur moi J’veux pas porter un uniforme, j’vais l’faire changer de forme Faut pas compter qu’je rentre dans le rang Ne comptez pas sur moi Pas sur moi J’ai toujours été un gros fainéant j’vais pas changer maintenant Faut pas compter qu’je lève le petit doigt Ne comptez pas sur moi Pas sur moi

J’veux pas devenir un adulte ni recevoir d’insultes Faut pas compter qu’je devienne responsable Ne comptez pas sur moi Pas sur moi J’me fous d’ce que j’vais devenir j’ai pas peur d’l’avenir Faut pas compter qu’j’vous fasse ce plaisir Ne comptez pas sur moi Pas sur moi !

N’y comptez pas !

N’y comptez pas ! Vous n’aurez ni mon temps ni mon sang N’y comptez pas ! Vous n’aurez ni mes mains ni mes biens N’y comptez pas ! Vous n’aurez ni mon temps ni mon sang N’y comptez pas ! Vous n’aurez ni mes mains ni mes biens

N’y comptez pas !

Ne Fais Pas Cette Tête Là

T’as envie de crier On t’a laissé tomber Y a un blème dans ton cœur Et ça fait plutôt mal Du côté cérébral Mais oublie ta fureur T’es comme un animal Et ça finira mal Si tu vas pas voir ailleurs

Mais surtout ne t’en fais pas pour ça Non surtout ne t’en fais pas pour ça Alors… Ne fais pas cette tête là Ne fais pas cette tête là (x3) Oh non… Ne fais pas cette tête là Ne fais pas cette tête là (x3)

Si tu as des ennuis Dis toi : On a qu’une vie Ne prends pas tout au sérieux Si la télé déconne Si ta tête résonne Un sourire et ça ira mieux Et moi j’ai l’air d’un con A vous faire la leçon Mais ça fait partie du jeu

Mais surtout ne t’en fais pas pour ça Non surtout ne t’en fais pas pour ça Alors… Ne fais pas cette tête là Ne fais pas cette tête là (x3) Oh non… Ne fais pas cette tête là Ne fais pas cette tête là (x3)

Gardes le sourire (x2) Ca aurait pu être pire

Fais pas cette tête (x2) Fais pas cette tête là

Panik A Daytona Beach

Sur la plage de Daytona Les filles mâchent du bubble gum Tout se passe dans la joie Mais bientôt

Panique à Daytona Beach (C'est la panique)4x

Il suffit d’un coup de dents Pour faire monter la tension Et que la mer soit rouge sang

Et c’est la Panique à Daytona Beach

Regardez bien tous ces gens riches Sur le sable de Daytona Beach Et quand ils vont prendre leur bain Ca fait le repas des requins

Sur le sable de Daytona La panique est au maximum Les requins s’en donnent à cœur joie

Et c’est la Panique à Daytona Beach !

Pas Besoin d’un Dessin

C’que j’aime avec toi C’est qu’y a pas d’accord à l’amiable Avant que l’ambiance Ne devienne irrespirable Tu prends les devants Tu fais des choses insupportables

Pas besoin d’un dessin Je comprends ça très bien Surtout ne changes rien Pas besoin d’un dessin

C’que j’aime avec toi C’est quand ton regard s’allume Tu fonds dans mes bras T’es légère comme une plume Je sais à l’avance Qu’il fera chaud même sous la Lune

Pas besoin d’un dessin Je comprends ça très bien Surtout ne changes rien Pas besoin d’un dessin

T’es toujours imprévisibles Trop impulsive et trop accessible T’annonces la couleur J’peux pas faire erreur T’es toujours imprévisible T’es trop docile et trop émotive T’annonces la couleur J’peux pas faire erreur

Pas besoin d’un dessin Je comprends ça très bien Surtout ne changes rien Pas besoin d’un dessin

Pas le Temps d'Attendre

Pas le temps d’attendre

Attendre quoi ? On aimerait bien savoir C’est peut être le train Qui part pour la gloire Attendre quoi ? Et puis combien de temps ? Y a peut être la mort Qui attend au tournant

Croyez pas ce qu’on nous dit C’est des conneries Soyons vivants Y a pas le temps D’attendre

Attendre quoi ? Peut être un coup de pot En espérant un jour Gagner au loto Attendre quoi ? Peut être qu’en l’an deux mille Le progrès va nous rendre La vie plus facile

Croyez pas ce qu’on nous dit C’est des conneries Soyons vivants Y a pas le temps D’attendre

Attendre quoi ? On aimerait bien savoir Pour eux, pour nous Pour toi Attendre quoi ? Et puis combien de temps ? Y a peut être la mort Qui attend au tournant

Croyez pas ce qu’on nous dit C’est des conneries Soyons vivants Y a pas le temps D’attendre

Pas le temps d’attendre !

Pendons Les Haut Et Court

Pas de pitié pour les jolies demoiselles Qui passent leur temps à s’amuser entre elles Pas de pitié pour les curés hystériques Surtout quand ils ont un petit air lubrique

Qu’est ce qu’on attend pour les pendre haut et court ? (x2)

Pas de pitié pour le méchant Père Fouettard Qui toutes les nuits hante mes cauchemars Pas de pitié pour ces gens vraiment immondes Qui passent tout le temps avant tout le monde

Qu’est ce qu’on attend pour les pendre haut et court ? (x2) Sans pitié et sans détours Pendons les haut et court

Pas de pitié pour les jolies demoiselles Qui passent leur temps à s’amuser entre elles Pas de pitié pour les curés hystériques Surtout quand ils ont un petit air lubrique

Qu’est ce qu’on attend pour les pendre haut et court ? (x2) Sans pitié et sans détours Pendons les haut et court

Qu’est ce qu’on attend pour Les pendre haut et court ?

Pile Ou Face

Un jour j’en aurais marre D’me trimballer à pied De m’prendre des coups de barre Alors je te dirai

Si on jouait nos vies On tire à pile ou face Même si t’as pas envie il n'y aura pas de drame

Mais vas y dis moi, dis moi, tue moi C’est pile ou face : A toi de choisir Pile ou Face : A toi de choisir Pile ou Face : A toi de choisir

Vas y fais ton choix, fais ton choix T'sais très bien que j’y crois pas Fais ton choix, fais ton choix T'sais très bien que j’y crois pas

Quand j’en aurai assez Qu’je trouverai le temps long Je viendrai te chercher J’te poserai la question

Si on jouait nos vies On tire à pile ou face Même si t’as pas envie Il n’y aura pas de drame

Et vas y dis moi, dis moi, tue moi C’est pile ou face : A toi de choisir Pile ou Face : A toi de choisir Pile ou Face : A toi de choisir

Vas y fais ton choix, fais ton choix Tu sais très bien que j’y crois pas

Et vas y dis moi, dis moi, tue moi C’est pile ou face : A toi de choisir Pile ou Face : A toi de choisir Pile ou Face : A toi de choisir Pile ou Face : A toi de choisir

Vas y fais ton choix, fais ton choix Tu sais très bien que j’y crois pas

Plus Haut

Yeah Yeah ! Quand je les vois Yeah Yeah ! Tout près de moi Qu’elles soient brunes ou blondes Qu’elles soient maigres ou rondes

Yeah Yeah ! Je n’y peux rien Yeah Yeah ! Toujours pareil Quelque chose se dresse En quatrième vitesse

Toujours plus haut, plus haut, plus haut Plus haut, plus haut, plus haut Plus haut, plus haut, plus haut

Comment rester de glace Comment alors faire face A force de ce déhancher Elles font tout bruler

Comment faire autrement Comment stoper à temps La mâchoire qui tombe Et la fièvre qui monte

Toujours plus haut, plus haut, plus haut Plus haut, plus haut, plus haut

Pour le meilleur et pour le pire

Et tout d’abord on s’est vus Et puis on s’est entendus Y a eu de suite une attirance Alors on s’est reniflés Et après on s’est touchés Ca a de suite été intense

On s’est pas fait de serment On s’est pas fait de promesses Je t’ai goûtée comme prévu Comme un beau fruit défendu On s’est pas fait de serments On s’est pas fait de promesses On a laissé nos sens agir Pour le meilleur et pour le pire

On s’est plusieurs fois quittés On s’est toujours retrouvés On a une forte dépendance Et même quand on hurlait Quand la vaisselle volait Rien n’a cassé notre alliance

On s’est pas fait de serments On s’est pas fait de promesses Au delà des mots et des corps Si profond comme la mort On s’est pas fait de serments On s’est pas fait de promesses On a laissé nos sens agir Pour le meilleur et pour le pire

Et ce soir tu peux me croire Au delà des apparences La vie a enfin un sens Ce soir montres moi la route La route du septième ciel Ce soir je n’ai pas sommeil Suivons nos sens, laissons agir Pour le meilleur et pour le pire

Pourvu Que Ca Dure

Pas facile de vivre avec sa rage De temps en temps, faut bien, qu’on fasse des ravages De temps en temps, faut bien, qu’on frôle le naufrage Mais nos rêves ne meurent pas, Non nos rêves ne meurent pas !

Alors pourvu qu’ça dure ! Qu’ça dure ! Même si c’est dur ! Pourvu qu’ça dure !

Pas facile les p’tites imperfections Mais on s’en fout, on cherche les grosses émotions Et on sait bien qu’nos vies sont remplies d’illusions Mais nos rêves ne meurent pas, Non nos rêves ne meurent pas !

Alors pourvu qu’ça dure ! Qu’ça dure ! Même si c’est dur ! Pourvu qu’ça dure !

Pas facile de vivre avec sa rage De temps en temps, faut bien, qu’on fasse des ravages De temps en temps, faut bien, qu’on frôle le naufrage Mais nos rêves ne meurent pas, Non nos rêves ne meurent pas !

Alors pourvu qu’ça dure ! Qu’ça dure ! Même si c’est dur ! Pourvu qu’ça dure !

Que Pasa

Quand j'étais petit j'étais déjà bruyant Je causais beaucoup de problèmes à mes parents Qu'est ce qu'on va en faire Comme disait mon père

Plus tard dans ma chambre avec ma musique à fond Je gueulais très fort tout en faisant des bonds Mais faites le taire Comme disais ma mère

Toujours la même rengaine Que pasa? - qu'est ce qui se passe ici Que pasa? - Qu'est ce que c'est ce bordel là Que pasa? - que pasa aqui Que pasa? - qu'est ce qui se passe ici Que pasa? - Faut arrêter tout ça Que pasa? - que pasa aqui

Je me suis retrouvé devant un micro Mais ça n'a pas plu aux agents municipaux Qui ne tolèrent pas Ce qu'ils ne connaissent pas

Toujours la même rengaine Que pasa? - qu'est ce que se passe ici Que pasa? - Qu'est ce que c'est ce bordel là Que pasa? - que pasa aqui Que pasa? - qu'est ce qui se passe ici Que pasa? - Faut arrêter tout ça Que pasa? - que pasa aqui

Question de fun

Ca s’injecte pas par les veines Mais on l’a quand même dans le sang Ils appellent ça de la démence Mais c’est juste, juste Une question de fun

C’est quelque chose qui nous démange Et qui rampe lentement Ils appellent ça de la démence Mais c’est juste, juste Une question de fun

Et ce démon qui est en nous Ce démon qui est en vous Ca explose comme une bombe au napalm

Ca s’injecte pas par les veines Mais on l’a quand même dans le sang Ils appellent ça de la démence Mais c’est juste, juste Une question de fun

Tant De Temps

Y’a tant de gens Y’a tant de temps (x2)

De temps à passer à s’amuser A se tordre de rire A jouer sans arrêt Et à vouloir tout vivre Le temps d’aimer et d’espérer On se prend à rêver Si ça pouvait durer laissons aller

Y’a tant de gens Y’a tant de temps (x2)

De gens pour médire et pour mentir En toute impunité Et d’autres qui respirent Une grande sincérité Et puis y a ceux qui vont te dire Tu as mon amitié Puis te laisser tomber Laissons aller

Y’a tant de gens Y’a tant de temps (x2) De temps ! De temps !

De temps à ramer pour pas sombrer Et de gens pour en dire Vous n’avez qu’à crever Et même encore pire On ce laisse désespèré On commence à se dire On se prend à rêver Si ça pouvait…

Cesser ! Durer ! Cesser ! Durer ! Si ça pouvait cesser !

Y’a tant de gens Y’a tant de temps (x2)

Y A Comme Un Problème

Ce soir est comme d’habitude Je bois jusqu’à la fermeture Le pastis est vraiment bizarre Je suis déjà dans le brouillard

Y a comme un problème C’est que mon cinquième

Ca fait deux jours qu’j’ai pas mangé Que j’arrête pas de picoler Pour me tenir debout ce soir Il faut qu’je m’accroche au comptoir

Y a comme un problème c'est que mon dixième (x2)

Et à la fin de la soirée Y a quelqu’un qui m’a provoqué Je l’avais sûrement énervé En tout cas il m’a pas raté

Y a comme un problème C’est que mon quinzième

Je sais pas comment j’suis rentré (Tu sais pas comment t’es rentré) Le matin quand j’me suis levé (Le matin quand tu t’es levé) Y avait du sang plein mon plumard (Y avait du sang plein ton plumard) J’avais en prime un gros cocard (T’avais en prime un gros cocard)

Y a comme un problème C’est que mon vingtième (x2)

paroles/sheriff.txt · Dernière modification: 2016/11/24 09:22 par 82.245.217.149