Outils du site


paroles:notimetolose

Paroles

No Time To Lose

US SS

Le peuple irakien meurt et nous sommes tous complices D’un génocide inavoué au nom de l’impérialisme Boycott hypocrite qui de toute façon n’empêche rien Les armes chimiques sont toujours achetées aux européens

US SS !

Ce conflit n’est qu’un moyen de rester populaire Quelques bombes sur la gueule pour relever les sondages Héros ou martyrs de leur peuple, les chefs des 2 camps Se maintiennent à leur poste grâce aux cadavres d’enfants !

US SS ! L’économie n’est pas un crime, elle en est l’arme Les civils irakiens meurent pour le prestige de l’oncle Sam. Qui au nom de « Liberté » massacre des innocents Mais la Bourse se maintient et c’est le plus important !

US SS !

SLIM FAST GIRLS

Es-tu sur de ne rien regretter ? Tu t’es brûlée en voulant briller: Ta perfection devenue obsession La réaction de tes relations Aveuglée par ton ambition Tu lui sacrifies ta dignité Es tu si fière de devoir ramper ?

ELEVEE AU RANG D'ICONE DANS UNE SOCIETE DE CLONES QUI TE VOLE TON IDENTITE

Quand ton quart d’heure sera passé Que tu seras fanée et oubliée Que te resteras t’il à espérer ? Ou seras ta Cour quand viendra ce jour ? Seras tu plus forte que les vautours ? Si le bonheur est le vrai succès Ne penses tu pas avoir échouée ?

COME OVER

We all play the Money game You & me & everyone else To pay the bills that’s what we need Who can escape from money’s greed ? But no, no I’ll never bleed for the Machine you chose to feed so

COME OVER COME OVER COME 40% OF MY BLOOD IN YOUR HAND (X3) AND THE STORY, AND THE STORY STILL REMAINS THE SAME How do you dare teach brotherhood when you stab me Take all from me and leave me nude Making profit on everything you’re killing the thing I believe in Here comes the time to erase the lies & find the Truth between the lines : I redefined my enemies so chose on which side you wanna be ?

CHRONIK (D’UNE MORT ANNONCEE)

Tes échecs permanents ont bâtis le carcan D’un futur transparent, transperçant l’insipide Etendu tu t’enfonces pour 2g de défonce Et franchis la limite, t’es bouffé par le mythe On rêvait pourtant tous d’échapper au gâchis D’un futur sans avenir, vieillir sans rien à dire Les années ont passées contrariant ta destinée Tu refuses le petit rôle que l’on t’a imposé… Fix le prix de ta mort !

LES PREMIERS FIXS ONT AMORCES LA CHRONIK D’UNE MORT(x2)CHRONIK D’UNE MORT ANNONCEE

Dans ce monde éclairé, la partie inexplorée Explose tes sens, neutralise ta volonté et ta pensée Pathétique conclusion à un rêve impossible Constatant ton échec tu t’injectes la mort fine Et bâtis ta prison et les murs qui l’entourent L’heure venue la Faucheuse passe te fauche sans sommation Conclusion d’un voyage sans espoir de retour

SANS ISSUE DE SECOURS LES PREMIERS FIXS…

Le vide de ta vie guidant ton agonie te fera passer, trépasser de l’autre côté Futur de mauvaise augure, trop tard pour reculer Tu refuses d’assumer plus longtemps ta destinée Et je suis impuissant à t’empêcher de sombrer Trop tard pris de remords face à l’ombre de mon passé

27%

27% de désespoir dans un pays chargé d’Histoire Même pas un siècle n’est écoulé mais le passé est oublié Le bruit des bottes résonne toujours : la Nuit de Cristal est de retour Les perspectives peu illusoires remplissent l’avenir d’uniformes noirs

COMMENT EXPLIQUER A NOS ENANTS LA BARRARIE DES CAMPS QUAND TOUT UN PEUPLE GARDE LA NOSTALGIE DES FOURS CREMATOIRES ET DU REGIME NAZI ?

Notre silence nous rend complice des futurs rafles de la Milice En cas de guerre, choisis ton camp Il ne tient qu’à toi d’être Résistant Pour pouvoir vivre la tête haute e t être un Homme pour tes enfants Le nouveau Reich investi l’Autriche, d’anciens fantômes surgissent d’Auschwitz

COMMENT EXPLIQUER A NOS ENANTS LA BARRARIE DES CAMPS QUAND TOUT UN PEUPLE GARDE LA NOSTALGIE DES FOURS CREMATOIRES ET DU REGIME NAZI ?

S’il ne reste personne pour se souvenir, quel est notre avenir ? Que donc espérer de notre Liberté si nous ne traitons pas le Mal d’une manière radicale ? Le renouveau des temps de Haine souille la mémoire des déportés La lâcheté de la race humaine plongera le monde dans l’obscurité !

TRUST NO ONE

Everyday individualism grows up Every life is a personal struggle Where other is your worse enemy Who could stab you in the back Forget friendship & your family : who cares ‘bout you ? No one ! Solidarity- this world is never free Welcome on Earth : Man is Evil !

WHO CAN I TRUST NOBODY BUT MYSELF WHO CAN I TRUST - NO ONE

On the streets you’ve got no other choice but survive by anyway you can Leave humanity to stay alive : it’s your only goal, the only rule It’s a nightmare but you are awake, there’s no escape in any war You’re not in hell, it’s fucking worse ! Now run the game & trust no one ! ! ! ! !

ONLY 15

Don’t need no more their laughing eyes Don’t wanna see you anymore cry Only want, only wanted, only can’t : only 15 They judge me, they don’t know me :their mind’s not mine Pain strikes fifteen times I wasn’t the chosen One…

WHAT’S THE PROBLEM ? ONLY 15 NO ONE BELIEVES, NO ONE UNDERSTANDS WHAT’S THE PROBLEM ? ONLY 15, NO ONE BELIEVES BUT I DON’T LIE

Finally what’s the problem if in my brain there was no game, if in my game there was no plan ? If only I’d fucked your rat their reaction would have been rightBut I don’t care ‘bout Convention, I can’t stand their perversion

WHAT’S THE PROBLEM ? ONLY 15 NO ONE BELIEVES, NO ONE UNDERSTANDS WHAT’S THE PROBLEM ? ONLY 15, NO ONE BELIEVES BUT I DON’T LIE

No shame on you- just go away Is it a joke ? Am I crazy ? I’ve lost my friend so what’s the game ? Last night your smile fucked down my brain ! ONLY 15 TIMES THE PAIN

(JUST TRY TO) THINK

You always allow yourself to give your piece of advice Yeah you who don’t know shit ‘bout Nothing and your opinion sucks ! Stop bugging us you prick & just try to think ! You always complains about this world Sitting in front of your pint The bar fly thinks is so smart just because he’s smashed ! No Time - You always kick up a row No Time - And nothing to boast about No Time - You’re proud but not Einstein No Time - So shut your dirty mouth AND JUST TRY TO THINK

1984

A la fin du 20e siècle, Georges Orwell avait raison : de plus en plus de caméras et de dérives sécuritaires Dans ce monde aseptisé, nos idées sont contrôlées, nous vivions terrorisés par le diktat économique

(1984) L’ESCLAVAGE N’EST PLUS RACISTE (1984) IL CONCERNE CHAQUE CITOYENS (1984) SANS DISTINCTIONS DE COULEURS (1984) MAIS QUI EST DONC BIG BROTHER ?

Je ne veux plus vivre en esclave Dans un système qui m’ignore Dans un système qui me nie Dans un système ennemi Chaque citoyens a des droits : la Liberté en est un L’ignorance renforce nos chaînes, le pouvoir nie la race humaine.

VICHY-PIRATE

Je suis né en France et je devrais en être heureux quand je vois le sort réservé aux expulsés Mais je n’ai rien choisi et je n’en suis pas fier quand je vois tous ces gosses privés de leur mère

OTAGE DE L’ETAT SOURIS T’ES FILME NON L’OCCUPATION N’EST PAS TERMINEPLAN VICHY-PIRATE FLICAGE INAVOUE OUVRE DONC LES YEUX LE PIEGE S’EST REFERME

Social, Libéral où est donc la frontière entre racisme banal et fascisme ordinaire ? Alibi islamiste pour mieux te contrôler :ouvre-donc les yeux le piège s’est refermé

OTAGE DE L’ETAT SOURIS T’ES FILME NON L’OCCUPATION N’EST PAS TERMINEPLAN VICHY-PIRATE FLICAGE INAVOUE OUVRE DONC LES YEUX LE PIEGE S’EST REFERME

Plan Vichy Pirate pour mieux te protéger :dors en paix citoyen la police veille au grain, expulse avec fierté les dangereux terroristes déguisés en braves gosses pour mieux t’apitoyer Sois fier citoyen car c’est grâce à ton vote que notre belle nation s’épure fièrement Plus de différence et une seule couleur : sois fier pauvre con ta cellule est ton oeuvre !

paroles/notimetolose.txt · Dernière modification: 2014/04/30 15:51 (modification externe)