Outils du site


paroles:luteceborgia

Paroles

Lutece Borgia

Sténodactylo

Tu ouvres ta fenêtre et t’en prends plein la gueule Sans le mur antibruit il paraît que ça serait pire Mais sans le bruit du périf tu te sentirais seule T’es née au pied du mur si tu vois ce que je veux dire Loafers et cardigan, t’es prête pour le boulot Le mauvais genre, ton chef ne peut pas supporter C’est pas que ça t’amuse d’être sténodactylo Mais maintenant que tu as une place, tu as envie de la garder

Alors tu tapes toujours plus fort, tu tapes toujours plus vite 35 mots par minute, pour le SMIC c’est réglo Alors tu tapes toujours plus fort, tu tapes toujours plus vite 35 heures par semaine, t’es sténodactylo

Dernier coup de rouge à lèvres et ta journée commence Assise devant ta machine t’es déjà crevée d’avance Tes copines de bureau viennent toutes te demander Si c’est vrai que tu as péfra le petit chef obsédé On l’a vu ressortir du sang plein le visage Des toilettes où tu arrangeais ton maquillage T’as pas voulu céder à son jeu dégueulasse Maintenant il n’osera plus te regarder en face

Vendredi 17 heures, dès que t’entends la sonnerie Tu descends dans la rue, tous tes copains t’attendent T’as rendez-vous ce soir pour bouger sur Paris Ton week-end sauvage, tu le passeras en bande Tes monkey boots volent sur le trottoir Dactylo rock, que vas-tu faire ce soir ? Demain le bruit du périf t’empêchera de dormir Mais sans le mur antibruit, il paraît que ça serait pire

That's yer lot

At school you get the sack… That’s your lot You go out and don’t look back… That’s your lot No more teachers, what a bore… That’s your lot Can’t stand ‘em anymore… That’s your lot

That’s your lot, that’s your lot What have you got ? Just your lot That’s your lot, what can you do ? That’s yer lot ‘n’ that’s mine too

At school you get the sack… That’s your lot You go out and don’t look back… That’s your lot No more teachers, what a bore… That’s your lot Can’t stand ‘em anymore… That’s your lot

Saturday night it’s time for fun The cops are coming, you better run You’re banned from the pub Hurrah, welcome to the club !

At school you get the sack… That’s your lot You go out and don’t look back… That’s your lot No more teachers, what a bore… That’s your lot Can’t stand ‘em anymore… That’s your lot

999

Operator dial the 999…

The floor is burning up my feet I smell the smoke, I feel the heat

Operator dial the 999…

I say it once I won’t say twice Incendiary device

Operator dial the 999…

I played with matches and gasoline Here are the firemen on the line

Operator dial the 999…

Dans la boue

Hey ! Les mecs sam’di soir y’avait la guerre à Montreuil A cause d’un mur de brique, dent pour dent œil pour œil Arrivés devant les flics, juste en face de l’usine On était 250 c’est écrit dans tous les fanzines Les iroquois tell’ment foncedés qu’ils tenaient à peine debout Hurlaient aux CRS « on va vous traîner dans la boue »

La prochaine fois ou une autre on ira jusqu’au bout P’tet bien qu’un jour on finira à les traîner dans la boue

Les flics ont chargé, on avait plus une seule canette Prêts pour la raffle ils nous ont poursuivis en camionnette Pas la peine de courir on était prisonniers des rues Pas la peine de courir, mais on a quand même couru Ils m’ont jeté dans l’camion à coups d’matraque réglementaire Avec une fille pleine de sang qu’ils venaient de traîner par terre

La prochaine fois ou une autre on ira jusqu’au bout P’tet bien qu’un jour on finira à les traîner dans la boue

Au commissariat on a rempli les poubelles sociales A 40 par cage, 4 heures de party très spéciale C’était le moment pour tout l’monde de faire le plein de haine Pour tous les jours à venir, et même pour des semaines En voyant les CRS saouls et les flics fatigués Et l’usage d’une souris qu’ils avaient vraiment déglinguée

La prochaine fois ou une autre on ira jusqu’au bout P’tet bien qu’un jour on finira à les traîner dans la boue

Ils nous ont finalement largués en car sur l’autoroute Mais la prochaine fois ça s’ra à Cayenne une fois pour toutes Combien ont fini la nuit sur la bande d’arrêt d’urgence Et sur les sièges en plastique à l’aéroport de Roissy Et combien dans le premier métro pensaient à la vengeance Et à quoi d’autre j’aurais pensé dans le premier train pour Poissy

La prochaine fois ou une autre on ira jusqu’au bout P’tet bien qu’un jour on finira à les traîner dans la boue

Waiting for the dole

Waiting for the mail after the breakfast Oi ! Mister postman bring me fast My bare check from a dole Hurry up please don’t take a stroll Nothing for me in a mail I’m gonna rob a bank ‘n’ go to jail Papers says the youth is lazy But being on the dole makes me crazy

What are they going At the dole office ? What are they doing And what are we doing All the day long We are waiting for the dole…

Walking in a city clean ‘n’ neat Red cherry D.Ms. at my feet No money no pint of bitter But tomorrow we’ll be better !

What are they going At the dole office ? What are they doing And what are we doing All the day long We are waiting for the dole…

No Money

I wanna get me a sheepskin jacket Wanna get an amp wanna get a car But with the few I got in my pocket I can tell you I want to go far

I got no money I got no money I got no money ‘Cause it’s far to find I got no money I got no money I got no money Can you put that in your tiny mind ?… Oi !

I could rob a bank and run fast I could print some bills and do them fake Could be a gangster could be an outcast Defy the law for a bit of cake

I got no money I got no money I got no money ‘Cause it’s far to find I got no money I got no money I got no money Can you put that in your tiny mind ?… Oi !

This is the story of a bootboy With his back against the wall I can kick I can scream oi ! But it won’t feed me at all I wanna get me a sheepskin jacket Wanna get an amp wanna get a car I need some cash please lend me a packet I’ll pay you back when I’m a star !

I got no money I got no money I got no money ‘Cause it’s far to find I got no money I got no money I got no money Can you put that in your tiny mind ?… Oi !

In the park

I wanna kiss you on a seat I’m in love don’t you feel the heat Baby let’s have a beat of necking At nite when nobody’s looking

Come on baby to the park The city is in the dark Come on baby to the park

Your parents never like my kind They say I’m mad but I don’t mind ‘Cause tonight we are alone Making love on the lawn

Come on baby to the park The city is in the dark Come on baby to the park

We’re together and I feel fine I’m yours and you’re mine Your heart beats tigadup tigadup tigadup… Tomorrow the scrubber will pick the robbers up

Come on baby to the park The city is in the dark Come on baby to the park

Pills please pills

Oh ! doc I guess my baby’s ill Cos she’d get too much Drinamyl She took little pills with vodka Please won’t you save my devotchka ?

Pills please pills (x3) Alright she had some Pills please pills (x3) But her doomsday is not to come

She’s so pretty she’s so smart With allnighters and purple hearts She likes it, she wants some more But now she’s at three at the Glasgow score

Pills please pills (x3) Alright she had some Pills please pills (x3) But her doomsday is not to come

She waked up in an hospital bed With electrodes around her head The doctor said « she’s rather bad » Oh ! why must life be so sad ?

paroles/luteceborgia.txt · Dernière modification: 2014/12/14 16:36 par 85.68.96.193