Outils du site


paroles:les_sales_majestes

Les Sales Majestés

No Problemo

Camarade

Il faut qu'on apprenne à partager -

Pas d'autre choix pour vivre en société -

Il faut qu'on apprenne à se tolérer -

Pour qu'on retrouve un peu d'humanité -

Quels que soient ton pays, ta couleur, camarade,

On a partout sur Terre droit au bonheur, camarade

Camarade !

Aimer son prochain ne rapporte rien -

C'est toute la tragédie du genre humain -

Et si le monde ne ressemble plus à rien

C'est parce qu'on oublie souvent son voisin -

Quels que soient ton pays, ta couleur, camarade,

On a partout sur Terre droit au bonheur, camarade

Camarade !

Chaos en France

Nous serons tous des chômeurs

Et nos enfants des esclaves,

Une génération qui a eu peur

De résister au dérapage.

Economie libérale,

Fin de la justice sociale,

Aujourd'hui les dés sont jetés

On n'a pas su se révolter.

Chaos en France, dans les cités

Chaos en France, dans les lycées

Chaos en France, à l'Elysée

Chaos en France, à la télé…

Génération sacrifiée,

Ne parle plus d'égalité.

On t'a parqué dans des cités,

Tu peux toujours te défoncer.

Alors n'attend rien du système,

Encore moins de ce qui nous gouvernent,

Et surtout dans ton HLM,

Ne vient pas poser de problèmes !

Chaos en France, dans les cités

Chaos en France, dans les lycées

Chaos en France, à l'Elysée

Chaos en France, à la télé…

Halte au Front

Quand je le vois à la télé

J'ai envie de dégueuler

Son discours de facho

Me donne toujours la nausée.

J'ai nommé Jean-Marie

Et sa bande de pourris.

Halte au Front National

Et sa bande de chacals.

Ceux qui pour votent pour lui

Ont déjà oublié

Que ces gens ne savent pas

Ce qu'est la liberté.

J'ai nommé Jean-Marie

Et sa bande de pourris.

Halte au Front National

Et sa bande de chacals.

Halte au Front, à Le Pen

A Mégret et compagnie…

Halte au Front !

No Problemo

J'appartiens à une jeunesse

Que la société délaisse

Accusée de tous les maux

Par une bande de salauds.

Alors moi j'emmerde l'Etat

Qui fait de nous des hors-la-loi

Même si je tombe sous les balles

D'une police sans états d'âme…

Guerre civile, guerre civile

Ca sent l'émeute dans les grandes villes

Guerre civile, guerre civile

Ca sent l'émeute. Paris brûle-t-il ?

Je refuse la laisse que

L'on nous tend violemment

Qui fait de nous maintenant

Une bande de survivants

J'appartiens à une jeunesse

Oubliée dans les ghettos

Par une bande d'enculés,

Pleins de pognon et pleins de blé.

Guerre civile, guerre civile

Ca sent l'émeute dans les grandes villes

Guerre civile, guerre civile

Ca sent l'émeute. Paris brûle-t-il ?

J'appartiens à une jeunesse

Qui en a marre de galérer,

Qui ne demande qu'une chose,

Celle de pouvoir exister.

J'appartiens à une jeunesse

Que la société délaisse

Accusée de tous les maux

Par une bande de salauds.

Salauds de pauvres

Les bourgeois ont pris le pays

Ils enrichissent leurs amis

C'est le début de nos ennuis

Pour nous la fête est finie.

On n'a le droit que de la fermer,

D'obéir sans discuter

Ou l'Etat sait nous rappeler

Qu'au pays des libertés

La chasse aux pauvres va commencer

Fais gaffe à toi si t'as pas de blé !

La police est sans pitié,

Les SDF sont ejectés.

Les centre-villes sont nettoyés

Les riches n'aiment pas la pauvreté

Alors on va se révolter

Même si les flics

savent nous rappeler

Qu'au pays des libertés

La chasse aux pauvres va commencer

Fais gaffe à toi si t'as pas de blé !

Oui j'emmerde

Moi je ne veux plus bosser,

Juste pour payer mon loyer,

Sans jamais en profiter…

J'en ai marre de me lever

Pour gagner si peu de blé

Et de rentrer toujours crevé…

Alors moi j'ai décidé

Que ca ne pouvait plus durer

Oui ! J'emmerde la société !

A jamais un révolté

Oui ! J'emmerde la société !

Plus jamais un exploité !

Je n'ai plus peur de galérer

Même si je dois en crever

Je n'ai plus à obéir.

Je n'ai peut-être plus de blé

Mais j'ai repris ma liberté.

J'ai retrouvé ma fierté

Même si je suis devenu

Un chien perdu sans collier.

Oui ! J'emmerde la société !

A jamais un révolté

Oui ! J'emmerde la société

Plus jamais un exploité !

A voté

Moi j'irai voter communiste,

Pour emmerder les socialistes.

Moi j'irai voter R.P.R.

Je suis pour le tout nucléaire…

Moi j'irai voter anarchiste,

Je ne suis pas écologistes.

Moi j'irai voter Radical,

Pour faire chier le Front National.

Et puis pour qui et puis pourquoi,

De toutes façons ca ne changera pas !

Allez, allez, allez, a voté !

Moi j'irai voté L.C.R.,

J'aime bien les révolutionnaires.

J'irai voter pour les Trotskystes,

Pour emmerder les royalistes.

J'irai voter Lutte Ouvrière

Car je suis un contestataire.

J'irai voter n'importe quoi,

De toutes façons je n'y crois pas !

Et puis pour qui et puis pourquoi,

De toutes façons ca ne changera pas !

Allez, allez, allez, a voté !

Vivre libre

paroles/les_sales_majestes.txt · Dernière modification: 2016/01/05 09:29 par 109.28.73.197