Outils du site


paroles:infanteriesauvage

Paroles

Infanterie Sauvage

Nuits Blanches

Toi qu'est né dans une clinique et moi qu'j'suis né dans un asile Rien que cette p'tite différence sépare bien vite nos deux enfances Toi qui as la tête chaude le sam'di soir tu sors en boîte Toi qui t'emballes au Rainbow moi c'est dehors que je m'éclate

Toi qui gueules 22 quand tu les vois débouler Toi qui passes ta nuit au poste quand tu t'es fait gauler

J'suis bien mieux avec mes copains, dans les rues jusqu'au p'tit matin On voit des trucs que tu vois pas, on chantes des trucs, tu les comprends pas Pendant qu't'es dans tes baskets, funky, paillettes, coca cola Nous on se soûle à la bière et dans la nuit on s'sépare pas

Toi qui gueules 22 quand tu les vois débouler Toi qui passes ta nuit au poste quand tu t'es fait gauler

Et si tu te fous de notre gueule Parce qu'on va pas dans ta boîte pourrie Parce qu'on a tous les ch'veux courts Tu vas prendre mes rangeos Dans ta gueule de jeune con Ca t'apprendra à faire l'bouffon

Toi qui gueules 22 quand tu les vois débouler Toi qui passes ta nuit au poste quand tu t'es fait gauler

Nuits Blanches !!

Je pense à la Russie

Oi ! Oi ! Oi ! Oi ! Oi ! Oi ! Oi ! Oi ! 1,2,3,4 !

Ils cavalent après moi dans les buissons Mes pas sont lourds et bien trop longs Je plonge dans cette boue tiède et chaude Et j'arme mon HK dans leur direction

Merci Lénine, merci mon frère De m'envoyer dans cette galère Merci Lénine, merci mon frère De m'envoyer garder tes terres

Mon PM est compact est rond Kalachnikov déjante leurs sections J'en vois 3 qui tombent en arrière Ma course reprend, je suis militaire

Merci Lénine, merci mon frère De m'envoyer dans cette galère Merci Lénine, merci mon frère De m'envoyer dans cette galère

Sous mon casque en fer je songe à la Russie Révolution d'Octobre c'est aujourd'hui Les Maxims pointés vers le ciel Dans mon tank j'ai coulé une bielle

Merci Lénine, merci mon frère De m'envoyer garder tes terres

Bords de Seine

Toi qui sors de ton boulot, costard cravate p'tite mallette Toi qui monte dans ta Renault tous les soirs après le boulot As-tu pensé aux keums qui ne sont pas comme toi? As-tu pensé aux keums qui n'y arriveront pas? Pense aux mômes dans l'escalier qui passent leurs journées à jouer Pense aux keums dans les usines qui travaillent 8h par jour

Bords de Seine !

Pense aux mec sans boulot qui traine le long des rues de Paris Sans savoir pourquoi il vit, sans savoir pourquoi il fuit Pense à tous les mecs sans veine qui passent leur mois à Fleury Tous les dockers de bords de Seine, ouvriers SNCF

Bords de Seine !

Penses à tous les mecs sans veine qui passent leurs mois à Fleury Les dockers de bords de Seine, ouvriers SNCF Qui travaillent le long des voies, toute l'année au long des mois Qui travaillent le long des voies, toute l'année au long des mois Quand tu vois un mec rasé, pas forcément un taulard Quand tu vois un jeune collé, pas forcément un malade Quand tu vois un mec rasé, pas forcément un taulard Quand tu vois un jeune collé, pas forcément un malade

Kriegspiel Station

Kriegspiel Station !

Tous les matins,tu réveilles ton père Pour prendre ton train à la bonne heure Tu as 18 ans et l'étau se resserre, Tu es un héros de la classe ouvrière!

Oi! Oi! Oi! Kriegspiel Station Tu rêves de descendre rejoindre les copains, Oi! Oi! Oi! Oi! Oi! Kriegspiel Station Tu rêves de descendre et d'oublier ton nom, Oi !

Arrivé a l'usine, tu pointes a 8h, Tu fermes ton casier, t'es a peine réveillé Il faudrait que tu songes Qu't'es manutentionnaire Il faudrait que tu sortes de la classe ouvière!

Oi! Oi! Oi! Kriegspiel Station Tu rêves de descendre rejoindre les copains, Oi! Oi! Oi! Oi! Oi! Kriegspiel Station Tu rêves de descendre et d'oublier ton nom, Oi !

Si t'as réalisé que tu t'es fait niquer Si tu t'es fait virer pour pas y retourner Si l'ANPE n'est pas faite pour te plaire C'est que tu es sorti de la classe ouvrière!!

Oi! Oi! Oi! Kriegspiel Station Tu rêves de descendre rejoindre les copains, Oi! Oi! Oi! Oi! Oi! Kriegspiel Station Tu rêves de descendre et d'oublier ton nom, Oi !

J'irai revoir ma Normandie

Toute ma vie je défendrais toutes les milices anti-rouges les couleurs du lys français, le bleu le blanc et le rouge Tous les jours je défendrais le pays où je suis né pas forcément dans l'armée combattre sous le drapeau français

toutes les nuits je descendrais de Paris à Montpellier De clingancourt à gare de l'est, pensez donc à ceux qui restent Tous les jours je penserais à tous les dégénérés à tous les keums emprisonnés, à tous les keums au crane rasé

J'irai revoir ma Normandie, c'est le pays qui m'a donné le jour J'irai revoir ma Normandie, c'est le pays qui m'a donné la vie

Vengeance personnelle

on veut pas des catholiques on veut pas de ton amour on en a marre de toi l'puduc on veut pas te faire la cour salope tu l'auras voulu, salope qui donc allumes-tu ? je ne veux pas être ton petit ami je veux juste entrer dans ton plume je suis content de te voir ici Et y'a pas d'compte à dedier salope tu l'auras voulu, salope qui donc allumes-tu ? tu es conne mais tu le crois pas t'aimes le disco une truc bien niais on te kenneras et on le fera les salopes on les videras salope tu l'auras voulu, salope qui donc allumes-tu Yolaine tu l'auras voulu, Yolaine qui donc allumes-tu ?! Ils ont des chapeaux ronds vive la Bretagne , ils ont des chapeau ronds vivent les Bretoooons

Diskolokaust

Propagande communiste Et pied bot unijambiste Locataire au 18ème Tu récoltes ce que tu sèmes 100% huile tournesol Et 300 000 tubes de colle Usine noire et coups d'bâton Tu plonges dans photomaton Mais mon vieux ne t’inquiètes pas j’ai l'avenir devant moi

Diskolokaust !

Alors t'es manutentionnaire Maigret est sur une drôle d'affaire Voiture bleue qui fait pimpon Grosses menottes et bâton rond Bien sapé bien habillé Un café noir bien tassé Cravate noir à pois bleu Steak haché + deux oeufs Mais mon vieux ne t’inquiètes pas j’ai l'avenirdevant moi

Diskolokaust !

Béton béton de votre blockhaus Vivez donc diskolokaust Docteur docteur Folamour On se reverra un de ces jours Quand la bombe sera lâchée Je serais le premier à regarder Vivez donc dans un blockhaus Dansez donc diskolokaust… Mais mon vieux ne t’inquiètes pas j’ai l’avenir devant moi

Dansez donc diskolokaust ! Dansez donc ! Dansez donc diskolokaust ! Dansez donc !

Diskolokaust !

Les Poings Levés Mais...

Quand ils m'arrêteront je me défendrais les poings serrés quand ils m'emmerderont je leur répondrais la tête levée pour leur échapper je foncerais la tête baissée tout obstacle qui se dressera je le détruirais, je le détruirais

Tête baissé poings serrés, foncez, foncez poings levés, docs cirées, détruisez ces enfoirés

Dans le tromé sur les champs Elysées je gueulerais, je gueulerais les CRS sont tous niqués les flingues chargés, les flingues chargés On montre jamais la face cachée de Paris, de la banlieue on cherche à nous faire disparaître à tout jamais, à tout jamais

Toutes les boites sont fermées quand on veut s'amuser tout le monde nous mate dans les cafés, dans la rue, dans la rue Combien sont-ils à étouffer nos messages à l'Elysée ? Combien sont-ils à étouffer nos messages de liberté ?

Chanson à Bouare

Ma deuxième mère c'est une bonne bouteille de bière. Et ta soeur c'est un bon décapsuleur Ouvrez donc une bonne vieille Kronenbourg C'est mieux qu'une branlette et puis ça rend pas sourd. Envoyez vous donc une Pelforth… RAS les stremon du loch ness…

Pub Craignos

Y'a un moyen très rigolos, quand vous êtes au bout du roulos, restez calmos, bonbon mentos !

Guignol, gnafrons (sacs de colle)

Eh toi là bas c'est le gnafron C'est toi Guignol donne moi ton sac de colle Assieds toi bien sur le rebord Et mets tes mains bien loin du corps

Ca ne dépend que de toi De défier La Loi

Bon assez rit assez plaisanter Si ça continue on va rater la télé Sors nous donc un peu tes papiers Avant que j'te jette dans le bas côté!

Ca ne dépend que de toi De défier La Loi

Tu cours pas après pour qu'on t'embarque Le commissaire est en pédiatrie Il nous faudrait des Africains Des cheveux longs des petits Lu pour des coups de main

Ca ne dépend que de toi De défier La Loi

Eho ! (on revient du boulot)

Eho Eho, on revient du boulot, Eho Eho, on en a plein le dos, Eho Eho, on est fier d'être prolos

paroles/infanteriesauvage.txt · Dernière modification: 2019/01/04 21:44 par 188.224.49.43