Outils du site


paroles:charge69

Paroles

Charge 69

Against The Wall

Beat your fist against the wall / There's nothing you can do / Smash your head against the wall / Like a hammer in a hole / Everybody's all the same / We're fighting against all odds / Shout with us as everyday / We're gonna take the power day by day

SMASH THE SYSTEM FUCK THEM ALL / THEY DON'T TRY TO HELP YOU / ONE DAY WE'RE GONNA RISE AGAIN / OUR TIME OUR DAY WILL COME

Take a pint we're gonna start a party / Together for all this night / Drink a beer with all your friends / Tonight the party's never end / Just stay tough as we are punk / Join us we are not an army / Everybody get drunk we are like a family

Beat your fist against the wall / There's nothing you can do / Smash your head against the wall / Like a hammer in a hole / Take a pint we're gonna start a party / Together for all this night / Drink a beer with all your friends / Tonight the party's never end

Les Années 80

Où sont les années 80 / Toute cette bande de copains / Là où on était bien / 80 c'est déjà si loin / Traînant dans tous les coins / Croyant qu'il n'y aurait pas de fin / Où sont passées, où sont passées, où sont passées les années 80 ?

Apparence Jugée

Depuis le jour où nous sommes nés / On espérait un monde meilleur / La galère ne nous a quittés / Faut pourtant que l'on bosse huit heures

On ne sait pas de quoi demain sera fait / Alors vaut mieux en profiter / Tout le monde dit être satisfait / On est classés comme des paumés

Le jugement que nous porte les autres / Juste parce que nous sommes différents / Tatoués cette vision est la nôtre / Les gens “biens” sont des ignorants

J'aimerais tellement qu'on nous lâche / Car vos critiques sont tellement basses / Je ne voudrais pas finir en cage / Car votre regard juste m'arase

RIEN À FOUTRE DU “QU'EN DIRA-T-ON” / JE ME SENS BIEN TEL QUE JE SUIS / QU'ILS RESTENT CHEZ EUX CES PAUVRES CONS / À PARTIR DE MINUIT JE VIS

Cette rébellion n'est pas la vôtre / Où est le mal d'être rasé / Cette vie n'est pas pour vous autres / Quoi de mieux que des cheveux hérissés

On ne sait pas de quoi demain sera fait / Alors vaut mieux en profiter / Tout le monde dit être satisfait / On est classés comme des paumés

Autorité

Arrive le jour de ta naissance / Et c'est les problèmes qui commencent / L'apprentissage de l'existence / Prêt au combat, suis la cadence / Déjà enfant c'est la violence / Baffes dans ta gueule et remontrances / Qui troublent paix et insouciance / Préparation à la souffrance

L'AUTORITÉ INSUPPORTABLE / LA DÉPENDANCE INVIVABLE / LA SOUMISSION IMPOSSIBLE / L'INSOUMISSION IRRÉVERSIBLE

De la volonté des désirs / Des questions à n'en plus finir / Pas de dialogues que de soupirs / L'adolescence te fait souffrir / Tu veux comprendre et plus subir / Ne pas te laisser anéantir / On cherche à briser ton sourire / Impossible de t'en sortir

Pourquoi tant de ressentiments / Survivent en nous des années durant / C'est avec l'âge que l'on comprend / Que plus ça va plus c'est gerbant / Traumatisme de la conscience / Lobotomie perte des sens / Tu ne te plies pas aux exigences / Tu prends en main ton existence

Avancer

Un seuil d'inconscience / Un palier surmonté / Une ode à l'absence / Un malaise enchaîné / Un réseau d'activité / Une ruse qu'on invente / Un vide de lucidité / Une suggestion importante / Un vide de lucidité / Une suggestion importante

UNE LIGNE DROITE SOUS TES PIEDS / AVANCER SANS NÉGOCIER / TA FAÇON D'AGIR ET DE PENSER / TU NE PEUX LEUR RESSEMBLER

Essayer de dépouiller / Une histoire sans lendemain / Une photo presque oubliée / Une pellicule du destin

Un seuil d'inconscience / Un palier surmonté / Une ode à l'absence / Un malaise enchâiné / Un réseau d'activité / Une suggestion importante

Bonnes Résolutions

On est dimanche j'ai mal à la tête / Promis juré demain j'arrête / Une armée de piverts dans la tête / Me rappelle l'abus de cannettes / Ce coup-ci pas d'échappatoire / Je suis plein de bonne volonté / Mes lendemains sont remplis d'espoir / Je ferai tout pour y arriver

CETTE FOIS ÇA Y EST JE SUIS DÉCIDÉ / À FAIRE UN TRAIT SUR LES EXCÈS / JE SUIS TROP MAL J'AI TROP TORCHÉ / MAINTENANT JE VAIS TOURNER AU PERRIER

Depuis que j'ai pris ma décision / Dès que j'irai mieux j'irai me dépenser / La question se pointe à l'horizon / Quel sport pas dur vais-je pratiquer / Puis samedi soir est arrivé / Je ne sais pas ce qui s'est passé / Mes potes ont encore débarqueé / Tant que j'ai pu j'ai résisté

Puis samedi soir est arrivé / Je ne sais pas ce qui s'est passé / Mes potes ont encore débarqué / Comme d'habitude les bras chargés / J'ai pas voulu les contrarier / Je vous jure c'est eux qui m'ont forcé / Mes résolutions sont tombées / Demain j'arrête promis juré

Casse Toi !

Je n'ai pas le temps / De tout t'expliquer / Le pourquoi du comment / La raison de mon choix / Fous moi la paix / T'as pas la vérité / Arrête de critiquer / Essaie de te bouger / Je ne te dois rien / Tu le sais très bien / Alors n'insiste pas / Tu ne comprendrais pas

LACHE MOI - CASSE TOI / LACHE MOI - CASSE TOI

J'ai pas à m'justifier / Des actes que je fais / De tout ce que je dis / De tout ce que je vis / La peur de te planter / T'a paralysé / Tu préfères commenter / C'est facile de juger / La prochaine fois / Surtout oublie moi / Je te supporte plus / Dégage, hors de ma vue

Charge 69

Ce matin encore, on était à Metz / Encore à la bourre pour pas changer / On devait encore juste vérifier / Si on n'avait rien oublié

DES CAF' CONCERTS EN FESTIVALS / PREMIÈRE PARTIE OU TÊTE D'AFFICHE / UN POUR TOUS ET TOUS POUR UN / UNIS COMME LES DOIGTS DE LA MAIN

Finalement tout était prêt / La camionnette était chargée / On a fermé le studio à clé / Partis pour une autre destinée

Sur la route là on est bien / On gagne pas lourd mais ça fait rien / CHARGE 69, c'est ce qu'on aime / Foutre le feu, monter sur scène

Des SUBS jusqu'à ONE WAY SYSTEM / On a toujours l'ivresse sur scène / D'OXYMORON à RED LONDON / C'est pour toi c'soir qu'on se la donne

Cramer l'Elysée

Pour faire valoir tes idées / Toutes tes revendications / Tu ne te gênes pas / Pour bafouer tous nos droits / Caché derrière ton syndicat / Et ses consignes à la con / Tu fais des grèves et tu emmerdes / La population entière

ALORS SI T'ES PAS CONTENT / NE NOUS PRENDS PLUS EN OTAGE / VA FAIRE CRAMER L'ÉLYSÉE

Améliorer tes conditions / Faire entendre ton opinion / À qui de droit, vas faire cramer l'Élysée / Adresse-toi à ses dirigeants / Ce sont eux qui font les lois / Et nous tu vois qui subissons / On ne peut rien faire pour toi

Débrancher La Machine

C'est l'histoire banale d'un gars / Qui n'a vraiment pas eu de chance Le hasard a voulu qu'une nuit / La roue allait tourner pour lui Une voiture l'a percuté / Trés violemment et de plein fouet A trente mètres on l'a retrouvé / Gisant inerte dans le fossé

DÉBRANCHER LA MACHINE / DÉBRANCHER POUR LE LIBÉRER DE SON ENVELOPPE IL EST PRISONNIER / DÉBRANCHER POUR LE SOULAGER

Mon dieu mais que pourrait on faire / Pour le libérer de cet enfer L'équipe de nuit a tout fait / Elle a vraiment tout essayé Quatre ans passés dans le coma / Un soir d'été qui ne s'oublie pas L'histoire dramatique d'un gars / Qui au mauvais moment était là

Il va bien falloir l'annoncer / A ses parents qu'c'est teminé Que c'est un cas désespéré / Sa mère deviendra folle à lier Remonter l'temps avec une machine / Cela n'existe que dans les films C'est le destin qui a frappé / Impitoyable et sans pitié

Débrancher la machine, débrancher la machine…

Destin En Main

Courants de pensée / Vie manipulée / Tête allumée / Tes choix sont faussés / Toujours imiter / Jamais innover Fais donc un peu attention / Tu vis par procuration / Prends tes propres décisions Te laisser guider / Ou bien s'engager / Au moins essayer / Quitte à se planter / Paye les pots cassés / Prix de la liberté Fais donc un peu attention / Tu vis par procuration / Prends tes propres décisions

PRENDS TON DESTIN EN MAIN / ON N'A QU'UNE SEULE VIE / SOIS PAS QU'UNE PÂLE COPIE / ALORS TRACE TON CHEMIN / PRENDS TON DESTIN EN MAIN / ON N'A QU'UNE SEULE VIE / ÉCOUTE TES ENVIES / ON EST DÉJÀ DEMAIN

Sans conviction / T'es d'jà enrolé / Sans ta permission / T'es embrigadé / Pas de rebellion / T'es conditionné Fais donc un peu attention / Tu vis par procuration / Prends tes propres décisions Vouloir exister / Et se démarquer / Pas de rang serré / Pas de conformité / Code barre erroné / Ta vie va changer

Espèce En Danger

Pourquoi veut on nous faire disparaître / L'Etat dit qu'on est indésirables Ils n'veulent plus nous voir traîner nos guêtres / Ils ont une politique lamentable

NOUS SOMMES UNE ESPÈCE EN DANGER / ON VEUT JUSTE NOUS ÉLIMINER NOUS SOMMES UNE ESPÈCE EN DANGER / ON VEUT JUSTE NOUS EXTERMINER

Les concerts punk de plus en plus rare / Au pays des droits de la Liberté L'autorité ballaie les trottoirs / Encore les mêmes qu'on va faire payer

NOUS SOMMES UNE ESPÈCE EN DANGER / ON VEUT JUSTE NOUS ÉLIMINER NOUS SOMMES UNE ESPÈCE EN DANGER / ON VEUT JUSTE NOUS ÉRADIQUER

Une aprés l'autre les salles se ferment / Aux musiques dites amplifiées On nous parle de pluralité / C'est la différence qu'on veut tuer

NOUS SOMMES UNE ESPÈCE EN DANGER / ON VEUT JUSTE NOUS ÉLIMINER NOUS SOMMES UNE ESPÈCE EN DANGER / ON VEUT JUSTE NOUS EXTERMINER / ÉRADIQUER

Far East

Le Far West c'est terminé / Et tout a été exploité Maintenant il faut se réorienter / Et c'est vers l'Est qu'on va pousser Nouvelles richesses à explorer / Plus tôt on aurait dû y penser

C'EST L'EUROPE QUI VOUS TEND LA MAIN / ET VOUS NE MANQUEREZ PLUS DE RIEN MONDIALISATION, EXPLOITATION / ON A TROUVÉ UN NOUVEAU FILON VEUILLEZ SIGNER POUR ADHÉRER / AFIN QU'ON PUISSE VOUS EXPLOITER QUAND ON AURA TOUT ABSORBÉ / AILLEURS ON IRA SE PENCHER

Pologne, Slovaquie, Slovénie / Avec leurs années de survie Lettonie, Tchéquie, Estonie / Difficilement sortent de l'oubli On va les européaniser / Du besoin on va leur en créer

Demain on ira implanter / Des fast food, des supermarchés Avec leur main d'oeuvre bon marché / Ils ont leur ticket pour l'entrée Sur la misère on surenchère / C'est tout neuf et ça va leur plaire

Fin De Siècle

Toujours la même rengaine / À se faire désigner / En bouture de la haine / Bête noire de la société / Vous cultivez la peine / L'arrogance vous dérange / Vous chevauchez la haine / L'insouciance vous démange

NOUS SOMMES LE FRUIT D'UNE ÈRE / QUI FINIT EN POUSSIÈRE / LES ANNÉES À TRIMER / VOUS FONT NOUS DÉTESTER

Nous ne sommes pas modelables / Vous n'êtes que des moutons / Nous sommes irredressables / Vous faites partie des pions / Marcher sur des cadavres / Ne vous ferait pas peur / Jamais rien ne vous navre / Ou ne vous fend le coeur

Vous n'êtes que le reflet / D'une guerre froide et cruelle / Sans qui l'homme ne pourrait / Se passer de querelle / Vous cultivez la peine / L'arrogance vous dérange / Vous chevauchez la haine / L'insouciance vous démange

Héritage

Elle ne sortait plus de chez elle / Personne ne venait la voir / Dans son regard, plus d'étincelles / Pour la vieille sans histoire

Ils sont venus pour hériter / De leur mère tant délaissée / Après toutes ces années / Ils sont là pour récolter

QUINZE ANNÉES À L'IGNORER / DE MÉPRIS, DE CRUAUTÉ / DE CES ENFANTS QU'ELLE A ÉLEVÉS / QUI ONT GRANDI PUIS L'ONT REJETÉE

Ils pouvaient venir la voir / Ils n'habitaient pas très loin / À présent, il est trop tard / Elle est morte de chagrin

Elle n'était pas encore froide / Qu'ils parlaient de partager / Ses journées étaient maussades / Elle les a pourtant aimées

Elle avait pour seule compagne / Sa quotidienne solitude / Maintenant les anges qui l'accompagnent / L'ont délivrée de sa vie rude

Idylle Secrète

Euphorie passagère - Étreinte prolongée / Jalousie meurtrière - Draps ensanglantés / Surprise fatale - Chance évanouie / Trahison nuptiale - Panique, paralysie

IDYLLE - IDYLLE SECRÈTE / COUTEAU AIGUISÉ / AMANTE COQUETTE / ÉROTISME PROCURÉ

Spasmes successifs - Folie d'une nuit / Larmes rouge vif - Passion assouvie / Articles de presse - Fidélité consumée / Commères en liesse - Épouse découpée

Euphorie passagère - Étreinte prolongée / Jalousie meurtrière - Draps ensanglantés / Articles de presse - Fidélité consumée / Commères en liesse - Épouse découpée

Insouciance

Tu dis qu'on est restés bloqués / Et qu'on n'a pas évolué / Nos racines restent inchangées / T'inquiète pas on a progressé

ON POSSÈDE CE BRIN D'INSOUCIANCE / UNE CURE ÉTERNELLE DE JOUVENCE / POUR ÉCHAPPER À L'ENFER / DE CETTE PUTAIN DE VIE SUR TERRE

Quoi que l'on fasse quoi que l'on dise / La critique est toujours de mise / Et devoir se justifier / On n'en a plus rien à glander

Tu étais juste de passage / Et combien d'autres comme toi / Diront que c'est grave à 33 ans / D'être ce que tu étais à 17 ans

Aujourd'hui tu es plus âgé / Penses-tu avoir la liberté / Que tu avais à 17 ans / Regarde-toi maintenant

Johnny Good Boy

Johnny est un graçon un peu turbulent / Famille - études - travail - éducation brutale / La société le piège - il n'y a plus rien à faire

Johnny a commencé par se révolter / Crise d'adolescence - arme à feu - délinquance / Le volcan va cracher sa haine et sa violence / Il n'y a plus rien à faire - il n'y a plus rien à faire

JONNHY GOOD BOY / JOHNNY JOHNNY JOHNNY GOOD BOY / JOHNNY WAS A GOOD BOY

Johnny pète le boulard - déchire ses habits / Se taillade les cheveux et devient l'ange noir / Et se saôule à la bière - délirium au trichlo / Il n'y a plus rien à faire - il n'y a plus rien à faire

Johnny préfère partir plutôt que de subir / Johnny il n'y aura plus d'impasses quoi que tu fasses / Johnny maintenant t'es sûr que personne ne viendra / Il n'y a plus rien à faire - il n'y a plus rien à faire

Les années ont passé - Johnny calme sa zone / Il s'est vite rendu compte que cette vie de faune / Ne pouvait pas convenir à sa petite môme / Il n'y a plus rien à faire - il n'y a plus rien à faire

Sécurité - emploi, il rentre chez les flics / La maison, les crédits, la société le nique / Un matin de novembre, on le retrouva pendu / Il n'y a plus rien à faire - il n'y a plus rien à faire

O.G.M.

Ils montrent des trucs à la télé / En nous disant que c'est sans danger Les USA l'ont inventé / Y aurai pas lieu de s'inquiéter

Lancer des gènes sans garanties / Meme si la santé en dépend Tout n'est qu'histoire de profit / La priorité à l'argent

O.G.M. QU'À CELA NE TIENNE / FAIRE DES CHOSES CANCÉRIGÈNES RENTRER DU FRIC QUOI QU'IL ADVIENNE / RAISON DE MODIFIER LES GÈNES

Les chercheurs disent que le monde entier / Un jour aura de quoi manger Toujours à vouloir modifier / Qu'en sera le prix à payer

Je ne suis pour aucun parti / Mais j'aimerais seulement savoir Pour qui l'être humain est pris / Façon rat de laboratoire

On ne peut pas changer grand chose / Quand on est en bas de l'échelle C'est encore le plus fort qui s'impose / Que restera t'il de naturel

Ils font avancer la science / Tout ça sans penser à demain Ils font avancer la science / Tout ça sans penser à demain

On Nous A Toujours Dit

On nous a toujours dit / Qu'il faut travailler à l'école Ecouter les profs rester attentif / Bien apprendre ses leçons

On nous a toujours dit / Qu'après l'école faut travailler Avoir un métier pour exister / Rentrer dans le rang pas déconner

QUE RESTE T'IL DE NOTRE JEUNESSE / QUE LA SOCIÉTÉ A CONSUMÉE ON NOUS A UTILISÉS, CONSOMMÉS / TOUTES CES ANNÉES, ON NE PEUT LES RATTRAPER

On nous a toujours dit / Qu'il faut un but dans la vie Faire des projets, les concrétiser / Suivre les ordres qu'on recevrait

On nous a toujours dit / Qu'après quarante ans à bosser C'est la retraite bien méritée / Pour soi disant en profiter

Comment changer cette société / Il y a des tas de possibilités A la jeunesse de décider / De son sort elle seule en a la clé

Patchwork

Sens-tu cet air nouveau / Qui rentre dans ta vie / Comme un coup de folie / Un soleil dans la nuit / Autoroute, chemin divin / Grand bonheur, bonheur sans fin / Nuit d'ivresse / Soif de vie, paradis autogéré

Un doux vent de passion / Qui guide nos convictions / Une bouffée d'énergie / Un grand cri dans la nuit / Solitude envolée / Belle idée, rapprochée / Bonne envie de donner / Un doux élan de liberté

PATCHWORK - PATCHWORK - OH OH OH OH / PATCHWORK - PATCHWORK - QUI S'OUVRE À TOI

Courir dix fois plus vite / Face au vieux temps qui passe / Au chemins interdits / L'horizon te sourit / Avancer, reculer / Tout bâtir, tout casser / Grand besoin - d'échapper / A une triste réalité

Sens-tu cet air nouveau / Qui rentre dans ta vie / Comme un coup de folie / Un soleil dans la nuit / Autoroute, chemin divin / Grand bonheur, bonheur sans fin / Nuit d'ivresse / Soif de vie, paradis autogéré

Petits Mensonges

Nécessaire ces petits mensonges / Pour accepter ce que l'on vit Nécessaire ces p'tites choses / Pour refouler toutes nos envies Nécessaire ces petits mensonges / Pour supporter tous nos ennuis Nécessaire ces p'tites choses / Pour tolérer nos propres vices

Nécessaire ces petits mensonges / Pour avoir un peu de sursis Nécessaire ces p'tites choses / Pour'n'pas avoir plus de soucis Nécessaire ces petits mensonges / Pour penser s'en être sorti Nécessaire ces p'tites choses / Pour ne pas plus blesser autrui

TOUTE VÉRITÉ N'EST PAS BONNE À DIRE / ALORS POURQUOI NE PAS UN PEU MENTIR TOUTE VÉRITÉ N'EST PAS BONNE À SE DIRE / ALORS POURQUOI NE PAS SE MENTIR

Pour alléger notre calvaire / Et masquer toute cette misère Mentale et pécunnière / C'est vrai qu'on a bien trop souffert Toujours devoir se justifier / Toujours avoir à s'expliquer Toujours tout détailler / Toujours tout faire trop compliqué

Pendu

Je me souviens de toi comme si t'étais là / Un jour un pote est venu me trouver / Gravement pour me l'annoncer / Dans mes bras il s'est effondré C'est pas possible que tu te sois morflé / Je pense à ta femme à tes mouflets / Comment ça a pu arriver / Je pense à toi où que tu sois

SACRÉ PENDU OÙ T'ES PASSÉ / L'AMBIANCE TU SAVAIS LA DONNER / SUR CE CHEMIN TU T'ES ÉGARÉ / MAIS JAMAIS TU NE SERAS OUBLIÉ

On pouvait pas faire plus cinglé / Je bois un coup à ta santé / ce qu'on se marrait quand tu étais là / C'était hier c'est déjà loin Toujours à vouloir provoquer / Ceux dans la rue qui n'en étaient / Et pas le dernier à déclencher / Le gros bordel quand il fallait Quand tous les chtrakals débarquaient / À la Patrotte ce que t'as pu torcher / U.S. BOMBS sûr t'aurais aimé / C'était la même mentalité

Plus le Temps

Jeune cadre dynamique de la vie tu n'en profites / Planté depuis plus de douze heures devant ton ordinateur

T'AS PLUS LE TEMPS / TU N'AS PLUS LE TEMPS / TON JOB TE BOUFFE TOI ET TON TEMPS / T'AS PLUS LE TEMPS / TU N'AS PLUS LE TEMPS / TON JOB TE BOUFFE TOI ET TON TEMPS

Mais n'as-tu jamais pensé à une vie moins stressante / Veux-tu toujours aspirer à une situation brillante?

Tu as un bel appartement ton avenir est flamboyant / Oui tu gagnes bien ta vie mais ta famille tu l'oublies

Passer sa vie à bosser ce que demande la société / Moi je préfère la liberté que ce système cloisonné C'est sûr il faut de l'argent mais est-ce rentable de faire / Le sacrifice de toute une vie pour réussir une carrière

Plus Jamais Pareil

Ces liens qu'on a mis des années à tisser / En quelques minutes tu les as brisés / Quelque chose s'est cassé, comme effacé / Et ça ne pourra jamais être réparé / Je repense encore à notre passé / Tout s'est envolé, bien envolé

DOMMAGE JE CROYAIS QUE ÇA DURERAIT L'ÉTERNITÉ / CE NE SERA JAMAIS, JAMAIS PLUS PAREIL

Tu as beau essayer d'en parler / De dire que l'on peut tout oublier / Et qu'ensemble, tout peut recommencer / Il est trop tard pour regretter / Toutes les belles paroles se sont envolées / Elles sont bien parties, font partie du passé

Cela m'a quand même bien secoué / Et je me sens comme un peu lourdé / Maintenant je fais tout pour surmonter / Mais au fond réfléchis bien / Car toi aussi tu as paumé quelqu'un / Tu es mal tu vois bien, la vie fait son chemin

Politiciens

Moment fatidique - Heure de l'unité / Foutaises politiques - Soif de vérité / Fausses factures dévoilées - Succession à l'Élysée / Poches de sang contaminé - Ultime jouissance d'empocher

POLITICIENS MALSAINS - POPULATION ESPÉRANTE / PROMESSES SANS LENDEMAIN - SOLUTIONS INEXISTANTES

Société des plus corrompues - Cérémonies, légion d'honneur / Sacrifice de l'individu - Grand meeting racoleur

Dessous de table - Argent blanchi / Licenciement économique - Belle propagande, image ternie / Ignorance - Misère gratuite

Chômage longue durée - Obligations de citoyen / Statistiques dissimulées - Réinsertion sans lendemain

Princesse Kostik

Petite princesse Kostik / La vie t'a pas souri Vite tu t'es endurcie / Simple question de survie Petite princesse Kostik / Sait que lorsqu'on a rien On ne va pas trés loin / Et qu'on a toujours faim

PETITE PRINCESSE KOSTIK / A PRIS UN BIEN MAUVAIS CHEMIN

Petite princesse Kostik / Et sans jamais rougir A appris à mentir / Rien que pour s'en sortir Petite princesse Kostik / Donne moi un peu la main Et sûr je serai tien / Une trève jusqu'à demain

PETITE PRINCESSE KOSTIK / N'A PAS FRÉQUENTÉ LE GRATIN

Petite princesse Kostik / Déjà est repartie N'pas être emprisonnée / Et libre tu veux rester Je pensais te garder / Peut-être t'apprivoiser T'as pas voulu rester / Vite tu t'es échappée

PETITE PRINCESSE KOSTIK / N'A PAS FRÉQUENTÉ LE GRATIN … PETITE PRINCESSE KOSTIK / A PRIS UN BIEN MAUVAIS CHEMIN PETITE PRINCESSE KOSTIK / N'A PAS FRÉQUENTÉ LE GRATIN

Putain d'Condé

Fin de soirée bien arrosée / 25 godets dans le gosier Ca y est maint'nant il faut rentrer / Oui la première est enclenchée Cette nuit je suis l'aigle de la route / Le champignon collé au plancher C'est l'alcool qui m'a liberé / J'prends pas le temps pour récuperer

CONTRÔLE CONTRÔLE D'IDENTITÉ / AU BEAU MILIEU DE LA CHAUSSÉE CONTRÔLE CONTRÔLE J'AI PAS DE PAPIERS / JE FERAIS BIEN MIEUX DE ME BARRER VEULENT ME SERRER ! PUTAIN D'CONDÉS !

C'est à mes trousses qu'ils sont lancés / Car j'réalise, j'suis pourchassé Un pilotage éxtremement serré / La vue troublée il faut assurer

Permis en jeu, voire la liberté / Je ne compte plus les feux rouges grillés Chien écrasé, phare éclaté / Pour votre santé, laissez passer

Quand Je Serai Mort

Quand je serai mort, comme tout le monde mon heure viendra Peut être qu'on pleurera, peut être qu'on s'en fichera Les gens qui m'ont aimé seront sûrement bouleversés Les gens qui m'ont haï peut-être vont ils le regretter

Mon enveloppe charnelle n'aura pas besoin d'leur compassion Mon esprit supposé éternel ira vers d'autres horizons Personne n'est immortel faut pas se faire d'illusions Le commun des mortels n'attend que sa condamnation

MON CERCUEIL SERA SÛREMENT BÉNI / PAR DES GENS QUI M'ONT MENTI MEA CULPA DE LEUR HYPOCRISIE / TOUJOURS REFUSER LEUR SYMPATHIE

Ce n'est pas quand quelqu'un disparaît qu'il faut se mettre à pleurer Qu'il faut s'apitoyer ou se mettre à regretter Plus besoin de penser à jamais j'ai les yeux fermés Plus besoin de penser à jamais j'ai les yeux fermés

Nul ne sait comment il va finir Pauvre ou riche il n'y a qu'une seule justice Nul ne sait comment il va finir Pauvre ou riche il n'y a qu'une seule justice

Pas de couronnes, et pas de fleurs Pas de regrets, et pas de pleurs

Les Rats

C'est pas facile d'être un rat / Dans les égouts c'est lui le roi Traînant toujours dans les galeries / Et ça jusqu'au bout de la nuit

A l'erreur, il n'a pas droit / De l'intelligence il en a Toujours avancer sans faux pas / Pour ne pas passer à trépas

IL EST FUTÉ, ORGANISÉ / DANS SA VÉRITABLE SOCIÉTÉ MACHINE HUILÉE, HIÉRARCHISÉE / PRÊT À TOUT POUR GAGNER

Il va jusqu'à risquer sa vie / Pour ses frères et pour sa famille C'est de l'homme qu'il se méfie / Car comme l'homme c'est son pire ennemi

Entouré d'odeurs nauséabondes / Personne n'a d'emprise sur lui Petit animal aux dents longues / Son peuple ne l'a jamais trahi

La peur de cette communauté / Que l'homme a marginalisée Pour sa survie il vit caché / Attend la nuit pour opérer

Il est futé, organisé / Dans sa véritable société Machine huilée, hiérarchisée / Prêt à tout pour gagner

Région Sacrifiée

Ça fait de longues années / Qu'on nous a raconté / Que tout allait changer / Qu'ça pouvait plus durer / Ici de notre côté / On a déjà donné / Faut-il vous rappeler / Ce qu'on a enduré

C'ÉTAIT UNE BELLE RÉGION / VOUS L'AVEZ SACRIFIÉE / PLUS RIEN À EN TIRER / VOUS LA LAISSEZ TOMBER

Les usines ont fermé / La vie s'est arrêtée / Les boulots envolés / Surtout vers l'étranger / On ne veut pas de votre pitié / Ni même de charité / Juste des activités / Pour pouvoir exister

On n'a plus rien à gagner / On n'a plus rien à perdre / Vous avez tout piqué / Vous avez tout ruiné / Il n'y a plus de pognon / Il n'y a plus de solution / Tout ce que vous nous laissez / C'est les yeux pour pleurer

Tous les gens concernés / Pourront vous l'affirmer / On nous a sacrifiés / Sans jamais nous aider / Aucun plan proposé / Tout s'est écroulé / Toutes vos propositions / Ne sont que du bidon

C'ÉTAIT UNE BELLE RÉGION / VOUS NOUS L'AVEZ MINÉE / PLUS RIEN À SOUTIRER / VOUS LA LAISSEZ CROULER

Retour Aux Sources

Toujours prêt à tout recommencer / Replonger, se ressourcer Lutter pour se retrouver / Enfin se rappeller Directe reconnection / Avec nos émotions Dans un monde de passion / Et retrouver les frissons

RETOUR AUX SOURCES POUR SE REGÉNERER / SE RAPPELLER RETOUR AUX SOURCES AVANCE VERS LE PASSÉ / RIEN N'A CHANGÉ RETOUR AUX SOURCES BATTERIES RECHARGÉES / REDÉMARRER RETOUR AUX SOURCES / ENFIN TOUT RECOMMENCER

Lassitude notre ennemie / Habitude on t'a proscrit Non, plus jamais l'apathie / Il faut bouffer la vie Pas question de rétrograder / Histoire de pas oublier Ce pourquoi on a vibré / Alors je peux t'le jurer

Retrouvailles

On s'était quittés, un peu fachés / Et c'est peu dire en vérité Oui car ça avait, vraiment clashé / Promesse rompue, perdus de vue Car de toi j'voulais plus entendre parler / Et moi aussi j'te'faisais chier Page tournée, trait tiré / On a splitté trop embrouillés

Mais les années, elles ont passé / Et nos chemins se sont r'croisés On s'est de nouveau, ok regardé / Un p'tit effort de chaque coté De tout ça on a reparlé / Et beaucoup de choses ont changé Les mauvaises pensées finalement brisées / La hache de guerre est entérrée

Nos querelles enfin mises de coté / Aujourd'hui on peut rigoler Seul les bons souvenirs, eux, ont subsisté / Le reste on peut que l'oublier On est contents de se retrouver / Aprés avoir tout deballé On ne cherche plus à s'éviter / C'est réfléchi c'était nul à chier

Rocco

C'est pas une vie de vivre comme ça / Sous l'objectif de la caméra / D'intimité il n'en a pas / Le producteur est toujours là / Bander sur commande c'est la galère / Comme un ouvrier à l'usine / Il doit justifier son salaire / Car tous les jours il faut qu'il trime

ROCCO SACRÉ NUMÉRO / ROCCO ROI DE LA VIDÉO / ROCCO MIEUX QUE CAPRIO / PENSE À TOI TU TRAVAILLES TROP

Par devant puis par derrière / La routine comme toujours / C'est pas bien rose tous les jours / Et même brun de temps à autre / De partenaires en partenaires / Des tops il en est plus que blasé / Sa réussite est un mystère / Il en a baisé des milliers

Par devant puis par derrière / La routine comme toujours / C'est pas bien rose tous les jours / Et même brun de temps à autre / Son appareil est bien rôdé / Que ferait-il sans cet objet / A-t-il pensé à l'assurer / Si un jour il était grippé

Rock Star Attitude

Te souviens-tu de ces années / Où on avait tout juste 16 ans On partageait la même passion / Pour la musique de la rue On avait les mêmes genres de textes / On gueulait contre ce système Putain de machine à pognon / Le mainstream nous faisait gerber

PEUT-ON SIGNER SANS POUR AUTANT TOUT OUBLIER EVOLUER EN ÉTANT TOUJOURS RESPECTÉ RESTER LE MÊME DANS SA TÊTE AU FIL DES ANNÉES NE PAS DÉVIER D'LA TRAJECTOIRE QU'ON S'EST TRAÇÉ

On se l'était toujours dit / Plutôt crever que de signer On n'avait pas de gros moyens / Mais la foi, elle, était ancrée Depuis les années ont passé / Un beau jour tu m'as annonçé Qu'une major t'avait contacté / Ce n'était pas le problème mais…

Etant jeune on se le disait / Plutôt crever que de signer Peut-on continuer à jouer / En gardant son intégrité La foi chez toi s'est envolée / Tu ne fais ça que pour le blé Avec tes caprices tu fais chier / Plus le temps de penser au passé

Sans Compromis

Pourquoi ne pas survivre / Plutôt que de laisser vivre / On n'est pas là pour subir / Ce qui doit être mieux, en pire

Voilà une bonne question / Mettre une dénomination / À un thème de suspicion / Une frontière de passion

VIVRE AU JOUR LE JOUR / SANS JAMAIS BAISSER LES BRAS / FAIRE MIEUX QU'UN GRAND TOUR / AVANCER PAS À PAS

Une histoire sans fin / Un certain mode de vie / Une suite au destin / Un retour de l'infini

Voilà une bonne question / Mettre une dénomination / À un thème de suspicion / Une frontière de passion

Les Sectes

Charlatan de vie, problèmes divers / Mensonges et soucis, pleurs d'une mère / Chaleur synthétique, grand maître savant / Fraternité unique, disciple inconscient / Chaleur synthétique, grand maître savant / Fraternité unique, disciple inconscient / Chaleur synthétique, grand maître savant / Chaleur synthétique, disciple inconscient

VIE DIFFÉRENTE - NOUVEAUX AMIS / PROMESSES CROISSANTES - CERVEAU DÉTRUIT

Attente du messie, marches hérétiques / Absence de mépris, soirées hystériques / Gestion bien tenue, compta ordonnée / Revenus ambigus, souci de récolter

Rêves utopiques, marche ordonnée / Rançon, butin, revenus magiques / Rêves utopiques, marche ordonnée / Gestion bien tenue, compta ordonnée

Charlatan de vie, problèmes divers / Mensonges et soucis, pleurs d'une mère / Chaleur synthétique, grand maître savant / Fraternité unique, disciple inconscient / Chaleur synthétique, grand maître savant / Fraternité unique, disciple inconscient / Attente du messie, marches hérétiques / Absence de mépris, soirées hystériques

Seul

Une nuit de brouillard / Y'avait trois - trois fêtards / On aurait dit des loubards / Vomissant devant un bar

ILS VOULAIENT CRIER - CRIER / SEULS - SEULS - SEULS - SEULS / UNE NUIT DE BROUILLARD

Gueule tout haut, haut et fort / Ce que les gens pensent tout bas / Enfin révolte, révolte-toi / Montre-leur toute ta foi

ILS VOULAIENT CHANGER - CHANGER / SEULS - SEULS - SEULS - SEULS / UNE NUIT DE BROUILLARD

Une nuit de brouillard / Y'avait trois - trois fêtards / On aurait dit des loubards / Vomissant devant un bar

ILS VOULAIENT CRIER - CRIER / SEULS - SEULS - SEULS - SEULS / UNE NUIT DE BROUILLARD

Tatouages

Depuis toujours il est mal vu / Synonyme de mauvais garçon De bon à rien ou de rejet / Rebelle pour l'éternité

Refuge des enfants maudits / Par ces lois faites par les bourgeois Etre différent dans la vie / Aux yeux d'ceux qui n'sont pas comme toi

Ils signifient tous quelque chose / A un moment donné de la vie Appartenance à une région / Ou la perte d'un être cher

Loin d'être une mode à nos yeux / Symbole de prison pour les vieux Partie de notre indentité / Un choix pour nous différencier

IL N'Y A PAS D'ÂGE / POUR REJOINDRE LE CÔTÉ SAUVAGE QU'UN SEUL MESSAGE / SOUS LA BANNIÈRE DE LA RAGE

Temps Meilleurs

Jusque là j'étais persuadé / Que rien ne pouvait nous arriver / Ce qu'on appelle réalité / À la raison m'a ramené / La tristesse n'attend pas son heure / Pour entrer là où bon lui semble / Elle nous accable de ses épreuves / Qu'il faut surmonter seul ou ensemble

ET DES TEMPS MEILLEURS UN JOUR REVIENDRONT / ET ENSEMBLE NOUS RENAÎTRONS / DE CES CENDRES QUE NOUS LAISSONS / ET DES TEMPS MEILLEURS UN JOUR REVIENDRONT / DE CES CENDRES QUE NOUS LAISSERONS / AU VENT LE SOIN DE DISPERSER

Les évènements d'aujourd'hui / Seront le savoir de demain / Afin d'éviter que d'autres erreurs / Ne frappent de plein fouet notre destin / Pour l'instant il est temps de penser / À des conclusions plus positives / Rien ne sert de s'apitoyer / Sur un passé à oublier…

Torgau

Votre ville est si loin de chez nous / Que j'aurais pas parié un centime / Quand on est arrivés chez vous / Car l'endroit ne payait pas de mine Un peu de calme avant la tempête / Une ville qui masque sa folie / Les fauves lachés débarquent les crêtes / Pogo jusqu'au bout de la nuit

DÉDICACE SPÉCIALE À TORGAU / ON VEUT REJOUER À TORGAU / LES NUITS SONT TROP COURTES À TORGAU / UNE BIÈRE AVANT DE QUITTER TORGAU

Les gens là-bas savent s'amuser / T'as pas le temps de t'emmerder / Personne ne viendra te faire chier / Tout le monde est là pour s'éclater Le Brukenkopf une place sacrée / L'endroit de rêve pour jouer / Nous on aimerait y retourner / Avec Sperrzone pour délirer

Normal même si tu n'es plus là / Je veux juste te dire qu'on pense à toi / Et qu'aujourd'hui votre chez vous / C'est un p'tit peu notre chez nous Si la centrale de Tchernobyl / A eu de l'influence sur vous / On ira faire péter Cattenom / Dès notre retour comptez sur nous

Unité

Unité départ germe de violence / Sentiment bâtard graine de délinquance / Ta génération est consumée / Mépris, répression, la révolte entamée / Rage et délivrance, source de volonté / Autonomie et rêves de liberté

LA RIVALITÉ DOIT ÊTRE EFFACÉE / MÊME MIROIR MÊME EMBLÊME

Crêteux, crânes rasés, beaux anges déchus / Avenir aseptisé, iroquois, crânes tondus / Changement de méthode, union des éléments / Première révolte, fusion de plusieurs clans

Unité départ germe de violence / Sentiment bâtard graine de délinquance / Ta génération est consumée / Mépris, répression, la révolte entamée

RIVALITÉ ENVOLÉE, MÊME MIROIR MÊME EMBLÊME / DIFFÉRENCE ÉLIMINÉE, LE REFLET EST LE MÊME

Unité départ germe de violence / Sentiment bâtard graine de délinquance / Ta génération est consumée / Mépris, répression, la révolte entamée / La rivalité doit être effacée / Le reflet est le même

Un Monde Meilleur

C'est dans la rue que je me sens bien / Docs sur le bitume, j'aime errer comme un chien / Je ne compte plus les kilomètres / À marcher, à marcher, à marcher de bars en bars / Cette ville est bien morose / Heureusement qu'on se retrouve tous ensemble / Skinheads et keupons confondus / Politiciens, crevez en paix / Je n'ai rien demandé / Pourtant les factures pleuvent / Le gouvernement et sa clique nous étouffent / Je n'ai qu'une question qui me traverse l'esprit / Pourrai-je continuer à vivre comme ça / Nous on ne demande qu'une chose / “Autonomie et liberté” / On ne veut plus de vos mensonges / “Vous nous avez tous trompés”

ON AIMERAIT UN MONDE MEILLEUR / FAIRE CE QU'ON VEUT ET VIVRE LIBRE / ET VIVRE ENFIN DÉCEMMENT / RIEN QU'UN MOMENT RESPIRER / NOUS ON NE DEMANDE QU'UNE SEULE CHOSE / “AUTONOMIE ET LIBERTÉ”

Les jours, les semaines et les mois défilent / Plus on avance et plus les taxes augmentent / Tu es prêt à travailler au noir / Pour pouvoir tout juste finir tes fins de mois / Nous on ne demande qu'une seule chose / “Autonomie et liberté” / On ne veut plus de vos mensonges / “Vous nous avez tous trompés”

ON AIMERAIT UN MONDE MEILLEUR / FAIRE CE QU'ON VEUT ET VIVRE LIBRE / ET VIVRE ENFIN DÉCEMMENT / RIEN QU'UN MOMENT RESPIRER / ON NE VEUT PLUS DE VOS MENSONGES / VOUS NOUS AVEZ BIEN PLUS QU'ENTUBÉS

Cette ville est bien morose / Heureusement qu'on se retrouve tous ensemble / Skinheads et keupons confondus / Politiciens crevez en paix / C'est dans la rue que je me sens bien / Docs sur le bitume, j'aime errer comme un chien / Je ne compte plus les kilomètres / À marcher, à marcher, à marcher de bars en bars / Nous on ne demande qu'une seule chose / “Autonomie et liberté” / On ne veut plus de vos mensonges / “Vous nous avez tous trompés”

ON AIMERAIT UN MONDE MEILLEUR / FAIRE CE QU'ON VEUT ET VIVRE LIBRE / ET VIVRE ENFIN DÉCEMMENT / RIEN QU'UN MOMENT RESPIRER / NOUS ON NE DEMANDE QU'UNE SEULE CHOSE / “AUTONOMIE ET LIBERTÉ”

Vos Lois

Vos lois ne sont pas nos règles… Je revendique mon identité / Vivre sans freins, sans préjugés / Les bureaucrates ne savent que ficher / Et l'ordre établi, l'ordre ne fait que condamner

VOS LOIS NE SONT PAS NOS RÈGLES / SURVIE DANS L'OMBRE D'UN ÉTAT POLICIER / OÙ CHACUN SE CACHE POUR JUGER / LA BONNE CONSCIENCE ME FAIT GERBER / TROP D'ENNEMIS POUR MON INTÉGRITÉ

L'indépendance se gagne dans la rue / L'argent n'achète que des idées reçues / On nous impose un certain mode de vie / Un paradis, un paradis pour les zombies Je ne crois qu'en mon expérience / Les rêves accouchent dans la violence / Je rejette l'ordre établi / Par les penseurs de la survie

Viens Avec Nous

Et si tu me dis que tu es seul / Que la vie ne t'a pas gâté / Arrête donc de faire cette gueule / Sors plutôt que de te faire chier / Tu me dis toujours que t'es plein d'angoisse / Personne à qui parler / Tu crois que tu as la poisse / Pas moyen de t'exprimer

Y'A PAS QUE CE SOIR POUR FAIRE LA FÊTE / Y'EN A DES TAS COMME ÇA / VIENS AVEC NOUS, TE PRENDS PAS LA TÊTE / JUSQU'À DEMAIN ON GUEULERA

Reste pas là à dépérir / Ta solitude à fuir / On est là pour intervenir / T'enferme pas, tu dois sortir / Reste pas plongé dans ton chagrin / Y'a mieux à faire, viens t'éclater / On sera encore là demain / La fête ne fait que commencer

Ne va pas crois au fond de toi / Que c'est le destin qui t'a choisi / Des solutions, y'en a des tas / Plutôt que de te ruiner l'esprit / Et combien d'autres gars comme toi / Ne sortent pas de leur tannière / Le changement ne les intéresse pas / Pour eux, c'est toute l'année l'hiver

Zombie

Tu crois vraiment être heureux / Pourtant la flamme est telle / Entouré juste parce que / Tu ne puisses rien sans elle / J'espère juste un jour / Rien ne sera différent / Une phrase, un peu d'humour / Juste par conséquent

ZOMBIE DÉMASQUÉ - SUBSTANCE MORTELLE / SERINGUE SOUILLÉE - RONGE LA FICELLE

Le symbole de la vie / Conservé dans du formol / Fait son chemin et tu ris / Rien de grâve, ouais c'est pas drôle / Pas de problèmes les chrysanthèmes / Éclairent mon chemin / Aveuglé, tu n'y vois rien / Aveuglé, tu n'y vois rien

J'ai pleuré à l'arme / Encore chaude et fumante / Soutirée pour la came / Les ordures qui se vantent / Depuis des longs jours / J'espère encore te voir / Mon profond amour / Mais je sais qu'il est trop tard

paroles/charge69.txt · Dernière modification: 2014/12/14 16:32 par 85.68.96.193