Outils du site


paroles:cadavres

Paroles

Les Cadavres

En Rade

La lumière me gène quand il n'y rien à voir Le dégoût me prend pour chaque lueur d'espoir Tous mes prochains rêves seront vos cauchemars Devant le miroir tout devient blafard

Je suis trop fatigué pour te faire l'amour Si lassé pour vivre au jour le jour Je n'aspire qu'à un rêve chloroformé Devenir invisible dans la neutralité

Je suis écœuré par vos discussions Plus concerné par l'information Tout a été fait Tout a été dit Je n'serai pas le millionième à gâcher ma vie

En rade! En rade! En rade!

A quoi bon la politique? Les riches sont corrompus Les pauvres apathiques Un parfum d'ennui

Me consume et m’enivre Ma chair est si triste et j'ai lu tous mes livres Aucune mise en question ni de tergiversations La mine en ligne droite de la soumission Comme une autoroute la voie est toute tracée Juste une note au péage pour se faire plomber En rade!

La lumière me gène quand il n'y rien à voir Le dégoût me prend pour chaque lueur d'espoir Tous mes prochains rêves seront vos cauchemars Devant le miroir je devient blafard Et qui pourra me dire si tout ceci a un sens A quoi bon vivre pour la souffrance Les pieds dans la tombe La tête dans l'oubli Tout est déjà payé à crédit En rade! Amen!

Svetlana

La mort n'éblouit pas Les yeux de Svetlana Elle marche vers la fenêtre Pour la dernière fois

Le regard fixé vers l'éternité Elle n'hésite pas elle va se jeter Plus aucun sourire sur son passé Elle est déjà morte il y a tant d'années

La mort n'éblouit pas Les yeux de Svetlana Le canon sur la tempe La gâchette sous le doigt

Le regard fixé vers l'éternité Elle n'hésite pas sa tête va sauter Plus aucun sourire sur son passé Elle est déjà morte il y a tant d'années

Destin tragique Elle n'en peut plus Sordide quotidien Illusions déchues

La vie hier comme demain Sans aide elle ne peut plus Assumer ce destin Hey !

Un roman sans début Qui reprend chaque matin Une vie sans but Triste rancœur

La mort n'éblouit pas Les yeux de Svetlana Le rasoir a la main Elle vie pour la dernière fois

Le regard fixé vers l'éternité Elle n'hésite pas ses veines vont saigner Plus aucun sourire sur son passé Elle est déjà morte il y a tant d'années

Au creux de son lit Un dernier visage Qui crie : je m'ennuie Je n'ai plus de courage

Y a-t-il une autre vie Vers une autre cage De doute doté Hey !

Rien ne sert de lutter A quoi bon espérer Toutes ces vies fabriquées Mortelles destinées

Diacre écrasé Une âme tant broyée Cette vie ou ce vide Couleur suicide

C'est l'inanimée C’est l'ultime fatiguée Et les gouttes dosées

Elle se regarde mourir Dans une odeur de désir Son corps ensanglanté Et son visage reposé

Au Bout du Rail

Agglutiné dans le métro Des odeurs fétides collent à ma peau Un fond de musique qui me prend la tête Au fond d'un wagon, un type fait la quête

Refrain : Mortelle randonnée ! Au pays des ratés !

Neurasthénique sous les verrous Visage blafard, gueule de con Le réconfonrt, des affiches dégueulasses La poussière remplit ma carcasse !

Refrain

Société fourmilière Ticket pour l'enfer Controleur cerbère 3 pieds sous terre

Ivresse des voyages Nord,Sud quel paysage J'lis le journal du gars d'à côté Pour les nouvelles, je suis informé ! J'm'écrase sur la vitre croyant m'oxygéner Me figurer le portrait me file la nausée Un inconnu chez les anonymes Emporté par le troupeau vers l'âbime !

Refrain

La décadence de civilisation S'orchestre dans les wagons Les visages taris d'impuissance Sur les quais de l'indifférence !

Au bout du rail ! (Oohh) Au bout du rail ! (Oohh) Au bout du rail ! (Oohh) Au bout du raiiiiil ! Oh !

Ma téloche

Ma femme m'a quittée Ma fille s'est fait violer Mon fils est un pd Mais je m'en fous, J'ai ma telé

refrain

J'ai ma telé Plus besoin de bouger Plus besoin de penser J'ai ma telé Nouvelle securitée Plus besoin de rever

Je suis enchainé Canal+,télés cablées Je ris, je pleure, Les yeux rivés Je revends mon amertume A la roue de la fortune

(refrain)

Larve béate (pas-sur) Consommateur aveugle Nous resteront en cage Submersion presente

Larve béate (pas-sur) Consommateur aveugle Tant qu'il y aura l'image Inscription absente

Mon coeur autorisé Je dévore irradié Mon cerveau deconnecté Enlever moi tout sauf ma telé Inutile d'insister

Existence Saine

Je lave plus blanc que blanc avec X-tra Je bois Coca Cola c’est fait pour ça Avec Esso j’ai un tigre dans mon moteur Je préfère Soupline à tout autre assouplisseur

Et je dis merci à Mamie Nova A l’ami Ricoré, à Nicolas C’est ben vrai, ça, n’est ce pas Mère Denis Le monde est un vrai paradis Pour une existence saine

Fluocaryl renforce l’émail de mes dents Le thon c’est bon, le thon blanc c’est excellent Avec Saint-Yorre, je vais fort Du roquefort ah bon, du roquefort d’accord

Et je dis merci à Mamie Nova A l’ami Ricoré, à Nicolas C’est ben vrai, ça, n’est ce pas Mère Denis Le monde est un vrai paradis Pour une existence saine

Je suis le fils maudit de la génération Du surgelé, de la télévision Rien qu’une fonction de consommateur Un problème de plus pour le courrier du cœur

Et je rêve devant les affiches Possession je veux devenir riche Pour aller flirter au supermarché Tout acheter, ce qui me plaît ! Tout en haut d’un building illuminé Le bonheur est sur Terre il suffit de l’acheter !

Et je dis merci à Mamie Nova A l’ami Ricoré, à Nicolas C’est ben vrai, ça, n’est ce pas Mère Denis Le monde est un vrai paradis Pour une existence saine

Avec Briz, je change d’air Pour mes poux Para c’est du tonnerre Du pain, du vin, du Boursin je suis bien J’ai de l’argent, le monde m’appartient

Et je dis merci à Mamie Nova A l’ami Ricoré, à Nicolas C’est ben vrai, ça, n’est ce pas Mère Denis Le monde est un vrai paradis Pour une existence sain

7h23

Le train charrie les fourmis travailleuses Carte orange correspondance routeuse La chair se vend pour des dollars Chacun sa place chacun sa part Radio fourre tout, télé immonde Ne pas s’en faire ainsi va le monde

Tic Tac etc Tic Tac etc Avancer Se taire Continuer

Portillons, escaliers mécaniques Entonnoir humain, horaires cycliques Responsabilités budget De grandes discussions sans intérêt Toujours sous l’emprise de la loi J’attends mon chèque de fin de mois

Tic Tac etc Tic Tac etc Avancer Se taire Continuer

6h 30 réveil sonne Debout tête qui bourdonne 7h 23 train en gare Engueulade pour s’asseoir 8h 30 pointe et commence 7h 40 sans intermittence 5h sonne, c’est fini Course aux vestiaires et sortie Bus du soir, Train du soir, Film du soir, Repos chaque soir, 6h 30 le réveil sonne

Tic Tac etc Tic Tac etc Avancer Se taire Continuer

Triste vie, triste ville Sisyphe mon frère, plaisirs faciles home sweet home je suis le roi Porte blindée, chacun chez soi D’un château l’autre pas de palabres Tombe familiale et plaque de marbre

Tic Tac etc Tic Tac etc Tic Tac etc

Les Roses

Un vertige dans ma tete Cette nuit qui me rend fou Prostre comme une bete La fatigue creuse mes joues Le cerveau vide et figé Dans la chaleur de la nuit Et tout ce noir immaculé Qui ne me berce d'aucune envie

Oh hier les roses Demain la mandragore J'attends si j'ose

Machinalement je porte La bouteille à mes lèvres Le coeur de l'alcool m'apporte Un réconfort, une courte trève

Hier les roses Demain la mandragore J'attends si j'ose Jusqu'à ma mort

Je regarde cette corde Ou je suspendrai ma vie Dernière jouissance ou mon corps se tord Ultime baiser à l'infini Mais le courage m'oublie Et je hais ce dieu que j'implore Oh moi le lâche qui toutes les nuits Subis sa mort jusqu'à l'aurore

Oh hier les roses Demain la mandragore Et j'attends si j'ose Jusqu'à ma mort

Jusqu'à ma mort (4x)

paroles/cadavres.txt · Dernière modification: 2017/10/20 23:22 par 178.195.64.84