Outils du site


paroles:bananemetalik

Paroles

Banane Métalik

Etat Sauvage

La ville était à feu, la ville était à sang Elle était devenue l’arène de notre rage

Unis par le violent délire de nos instincts grégaires Ordres et lois établis n’étaient plus que… souvenir !!!

Nous avions décrété… l’état sauvage !!!

Festin de Sang

Seul… dans la pénombre enfumée d’un bar sordide Mes yeux hagars se déchirent de mon visage livide Perverti par la fièvre de mon avidité ils enivrent mon âme d’un vision éthylique Et me distille ainsi le féroce cocktail de souffrances endémiques Car de mémoire de fin gourmet, d’amateur de bonne chair Jamais essaim de tendres jugulaires ne fût mieux irrigué Du nectar dont je sécrète la violence des mes ébriétés !!!

Je suis en proie à la souffrance De mes instincts de prédateur Et du besoin d’étancher ma soif… De sang !!! chaud, riche épais !!!

Coulant à flot sur une langue et des crocs Torturé par le jeûne de ma voracité Le sang, le sang, putain de sang, j’ai besoin de sang !!!

Je suis en proie à la souffrance De mes instincts de prédateur Et du besoin d’étancher ma soif… De sang !!! chaud, riche épais !!!

Inondant ma bouche de sa douceur amère Inondant mon corps pour noyer sa douleur Pour soulager mon agonie rien de tel qu’un festin de Sang !!!… chaud, riche, épais !!!

J’ai besoin de sang…

Fils de Satan

Il est né le Fils de Satan Fêtons tous son avènement Il est né le Fils de Satan Chantons tous son avènement

Depuis plus de 4000 ans, nous le promettait Lucifer Depuis plus de 4000 ans, nous attendions cet heureux temps Dieu aie pitié de vos âmes, Dieu aie pitié de vos âmes !

A qu’il est beau qu’il est charmant Que ses grâces sont meurtrières A qu’il est beau qu’il est charmant Qu’il est cruel ce divin enfant Dieu aie pitié de vos âmes, Dieu aie pitié je vous blâme

Il est né le Fils de Satan Fêtons tous son avènement Surgi des entrailles de l’enfer Béni soit son règne sur terre Il est né le Fils de Satan Chantons tous son avènement

Le sauveur que le monde attend pour nous tous est la vraie lumière Le sauveur que le monde attend est ténèbres pour les vivants Dieu aie pitié de vos âmes, Dieu aie pitié de vos âmes !

O tout puissant Fils de Satan, nous sommes esclaves de vos prières O tout puissant Fils de Satan, régnez sur nous entièrement Dieu aie pitié de vos âmes, Dieu aie pitié je vous blâme

L'Immaculée Erection

Si le sexe est un vice Le fruit de l’arbre du mal Du jardin des délices

Si le plaisir charnel Est violation morale Péché originel !!!

Alors immaculée sera mon érection !!!

Errant sous les néons de la ville Ivre d’alcool et d’ennui Je n’oublierai jamais cette nuit Et encore moins cette fille

C’est au détour d’une rue d »serte Que j’ai rencontré sa beauté Dont les divines voluptés Transcendèrent mes goûts d’esthète

Alors immaculée sera mon érection !!!

Killer Bananas

Après la formation de ces cinq psychopathes le monde entra dans une ère de terreur Une ère de chaos, esclave des forces maléfiques Envoûtée par les chants de ces êtres mystiques Alors une horde de démons s’échappa de l’enfer, tels Des vampires assoiffés de rock’n’roll… Métalik !!!

They’re cold bloody killers, pure psychokillers, the killer bananas !!!

Par de sauvages et violents Banana Stomp !!! Cette sanguinaire création se donna pour mission De convertir la Terre, la galaxie Et même l’univers aux dogmes… Métalik !!! Nul ne sera… épargné

Le Killer Bananas… Le Killer Bananas

Nos accords enragés déchirent le silence des ténèbres Et font voler en éclats les portes de l’enfer Mutants de ce monde, créatures d’outre tombe, Rejoignez, rejoignez… le Killer Bananas…

Marche Macabre

Symphonie de l’horreur Orchestrée par la peur Frénésie de la danse Au rythme de la transe

Accordez moi ma chère cette marche macabre La musique adoucit les meurtres !!! Accordez moi ma chair dont je suis si vorace !!!

Chorégraphie mortelle Où le fil d’un scalpel Nous tranche la cadence Avec exubérance !!!

Accordez moi ma chère cette marche macabre La musique adoucit les meurtres !!! Accordez moi ma chair dont je suis si vorace !!!

Psychopathe

Psychopathe et fier de l’être Il me faut donner la mort Je n’éprouve aucun remords C’est une question de bien être Psychopathe et fier de l’être…

Dieu créa l’homme à son image Mais fit tout d’abord un brouillon D’une créature aux deux visages La beauté et la répulsion

La femme est cet être de chair Qu’il me faut chasser de la terre Plus qu’une mission, un sacerdoce Un sacrifice des plus féroces

Je traque jour et nuit Le mal et le vice Avide de sauvagerie Et d’un profond sadisme

J’éprouve le besoin viscéral D’un beau châtiment sanguinaire Une punition vraiment bestiale Envers ces jouets de Lucifer

Psychopathe ! Psychopathe ! Psychopathe ! … Et fier de l’être !

Je crache ma haine A la gueule de ces chiennes Dont les seules intentions Riment avec perversion

Leur imposer les pires souffrances Me procure une divine jouissance Tortures et mutilations Sont infligées avec passion

Psychopathe ! Psychopathe ! Psychopathe ! … Et fier de l’être !

Quand la lame en acier trempé Tranche la gorge de ces putains Je respire le savoureux parfum De mon scalpel ensanglanté

Psychopathe et fier de l’être !

Crève sale chienne ! Crève

Requieme de la Dépravation

Profonde altération de la réalité Dont je suis le sujet aux états névrosé Ma personnalité souffre d’une telle affection Au nom de la genèse de ma dépravation !!! Au fil des siècles de l’humanité Furent et seront nombreux les êtres dépravés !!! Dont l’arrogance de tant d’avilissement Invoque mépris et châtiment ! C’est pourquoi l’esprit de puritanisme Ne professe aucun laxisme Car le péché de perversion S’expie dans la putréfaction

A gore perdu dans les bras de la mort, chantons les louanges de la dépravation A gore perdu dans les bras de la mort, dansons le requiem de la dépravation

Devant l’extase d’être si déprave Peu m’importe l’addition à payer Devant l’ivresse d’être si perverti Je me fous du sévice compris !

A gore perdu dans les bras de la mort, chantons les louanges de la dépravation A gore perdu dans les bras de la mort, dansons le requiem de la dépravation

Gloire à la purulence de ma dégénérescence car Croyez moi… Avoir les mœurs corrompus est une bien belle vertu !!! Vertu !!!

Rock'n'Shoot

Shoot !!!

Dans cette garce de vie l’ennui est un virus Dont le seul sédatif est la pire des drogues Une seule dose suffit pour devenir junkie Et invoquer les flashs de ce merveilleux shoot

Shoot !!!

Dans cette garce de vie où la connerie fait rage Pourquoi nous inciter à la médiocrité ? Alors que dans nos veines coule un poison vital Qui déchire les artères de votre conformisme

Rock ! Rock ! Rock’n’roll !!!

Il n’y a donc rien de stupéfiant à vouloir crever… D’une overdose de rock’n’roll

Jamais le rock ne sera prohibé L’esprit aseptisé ne sera toléré Car comment supporter Mon organisme hurler Sa triste déchéance Dans d’atroces souffrances

Rock’n’shoot !!!

Il s’injecte dans nos veines pour défoncer nos trips Mutile notre cerveau, déchire nos tympans

Il n’y a donc riend e stupéfiant à vouloir crever… D’une overdose de rock’n’roll !!!

Pire qu’une idée fix, c’est une obsession

Satan's Bed

Girls from the darkness of your souls The light of my power, take my hand Come into Satan’s bed cause I need… Sex and blood

Ton âme se consume sous le feu de mes caresses Enivrée par le mal tu savoures ta détresse Esclave de ta jouissance vorace est ma semence Il me faut attiser la fusion de nos sens

Girls !!! I want you to come into Satan’s bed Cause I need… sex and blood !!!

Merci Satan pour ce divin présent Prisonnières de ce lit elles subissent le sort D’un corps devenu brasier des plus ardents Où j’introduis sans peine les cendres de mort

Girls !!! I want you to come into Satan’s bed Cause I need… sex and blood !!!

Do you want more sex and blood, sex and blood We want more sex and blood…

Zombie

On le condamne à tort A la peine de mort Une erreur judiciaire L’envoie au cimetière Mais il veut se venger Ses bourreaux vont payer A présent l’injustice Devient un vrai délice

Quand la lune sera ronde Il quittera sa tombe Pour faire couler le sang De nombreux innocents Vengeance de zombie

Un cri dans la nuit…… aaaahhhh !!!!! Puis soudain plus un bruit Vengeance de zombie Les vivants sont punis

Arraché violemment Du repos éternel Il se fait le serment D’être des plus cruel Craignez le châtiment D’un pauvre revenant Dont l’âme tourmentée Ne peut trouver la paix

Un cri dans la nuit…… aaaahhhh !!!!! Puis soudain plus un bruit Vengeance de zombie Les vivants sont punis

Le goût amer de ma vengeance A la saveur de vos souffrances

Un cri dans la nuit…… aaaahhhh !!!!! Puis soudain plus un bruit Vengeance de zombie Les vivants sont punis

paroles/bananemetalik.txt · Dernière modification: 2014/04/30 15:51 (modification externe)