Lulu femme nue d'Etienne Davodeau (Bande dessinée, 2008)

Lulu femme nue d'Etienne Davodeau (Bande dessinée, 2008)
 

Alors que sa famille connaît une situation économique précaire, Lulu passe des entretiens pour obtenir un emploi. Mais à quarante ans et après quinze années passées à élever ses enfants le « monde du travail » ne tient pas à l’accueillir. Après une énième entrevue, elle lâche tout pour se retrouver seule, ne plus être une simple « extension de la gazinière et du lave-linge » et ne plus subir les reproches de son mari.

Ses proches s’inquiètent de ce départ soudain et vont se réunir et essayer de comprendre ce qu’est devenue Lulu.

Davodeau aime les chroniques sociales dans ses œuvres, quelles soient sous forme de documentaire ou de fiction, et tout particulièrement en mettant en scène les gens de la campagne, souvent oubliés. Un monde que l’auteur connaît bien puisqu’il a vécu dans la Mauges. On retrouve divers personnages, du mari beauf alcoolique à l’amant aimant au passé trouble et ses frangins bizarres, mais joviaux. Mais aussi des amis solidaires qui ne jugent pas et essaient de comprendre.

Davodeau dessine des gens ordinaires avec un œil tendre et beaucoup d’optimisme même si leur vie est souvent dure. Ce coup de tête de Lulu est une sorte d’espoir qui montre que chacun peut décider de remettre sa vie en question, de la changer et que tout n’est pas que fatalité en prenant les bonnes décisions.

Une adaptation cinéma est sortie en 2014.

Partager cet article : Articles similaires
Ajouter un commentaire