Lip des héros ordinaires de Laurent Galandon, Damien Vidal (Bande dessinée d’une lutte ouvrière, 2014)

Lip des héros ordinaires de Laurent Galandon, Damien Vidal (Bande dessinée d’une lutte ouvrière, 2014)
 

Les ouvriers de l’usine horlogère LIP de Besançon avaient défrayés la chronique en 1976 en se mettant en grève suite à un plan social, allant jusqu’à l'autogestion en produisant des montres… sans les patrons.

Un plan social annonçait la suppression d’une partie de l’activité avec licenciement à la clef. L’usine se portant bien économiquement, les ouvriers se sont logiquement mis en grève et n’ont pas lâché prise malgré les bassesses des patrons de mèche avec le gouvernement. Cette lutte est fameuse pour avoir réussi une manifestation monstre de 100 000 personne dans la ville de Besançon avec des soutiens de tous les coins de l’Hexagone et même de l’étranger.

Ce mouvement est aussi exemplaire par la prise en main de l’usine par les travailleurs eux-mêmes, une aventure qui n’a pu être stoppée que par l’intervention des CRS. Durant cette occupation de l’usine, les grévistes découvriront dans des archives que le plan social était méticuleusement préparé.

Rapport de domination, féminisme, rendement économique, cette lutte à su cristalliser des sujets qui n’étaient restés que des slogans après mai 1968.

Un excellent docu-fiction en bande dessinée qui revient sur cette lutte ouvrière qui a marqué les esprits de son époque, mais qui a malheureusement été oubliée depuis…

Il existe aussi des documentaires réalisés sur cette aventure humaine et sociale.

Partager cet article : Articles similaires
Ajouter un commentaire