Les damnés du climat de Thomas Aders (Documentaire, 2018)

Les damnés du climat

Combien d’individus seront obligés de quitter leur foyer d’ici à 2050 ? Si le chiffre divise la communauté scientifique, ces réfugiés climatiques pourraient toutefois se compter en millions. C'est l'une des questions auxquelles cherche à répondre ce film, qui nous conduit du Sahel à la Sibérie en passant par l’Indonésie.

Bordé par le Tchad, le Niger, le Nigeria et le Cameroun, le lac Tchad, quatrième plus grande réserve d’eau douce d’Afrique, a perdu en quarante ans 90 % de sa surface. Parfois, l’affaiblissement de la mousson est tel que le lac ne franchit pas les frontières, privant certains États de l'accès à l'eau. De nombreux habitants du Sahel ont quitté la région en raison de la hausse des températures, qui rend la vie sur place quasi impossible. Si la migration en tant que stratégie d’adaptation à un environnement modifié a toujours existé, le nombre d’individus forcés de fuir les changements climatiques a augmenté de façon spectaculaire depuis les années 1990. Il s’agit d’une double injustice : les puissances industrielles, qui se sont enrichies aux dépens des pays moins développés, continuent de polluer l’atmosphère avec leurs émissions de gaz à effet de serre, et sacrifient ainsi une deuxième fois les habitants des régions les plus pauvres. Combien d’individus seront obligés de quitter leur foyer d’ici à 2050 ? Si le chiffre divise la communauté scientifique, ces réfugiés climatiques pourraient toutefois se compter en millions. C'est l'une des questions auxquelles cherche à répondre ce film, qui nous conduit du Sahel à la Sibérie en passant par l’Indonésie.

Voir le documentaire en intégralité :

Partager cet article : Articles similaires
Ajouter un commentaire