Mt Aspiring National Park

Nous avons quitté Te Anau pour prendre la direction de la West Coast. Nous avons dû reprendre la même route qu'à l'aller jusqu'à Wanaka. Nous avons donc dû retraverser une partie de la "Southern scenic road", son paysage très sec ainsi que longer une nouvelle fois le lac Wakatipu de Queenstown. Nous avons fait escale dans la ville pour manger au Fergburger, un restaurant réputé qui prépare de gros hamburgers très très bons.



Ensuite, pour rejoindre Wanaka nous sommes repassés par la "Crown range road", une route de montagne qui en son sommet nous permet d'apprécier le paysage désertique qu'offre la vallée. À Wanaka, nous nous sommes arrêtés quelque temps au bord du lac pour y faire une petite baignade, puis nous nous sommes dirigés vers Makarora.



La route était moins spectaculaire que précédemment, la verdure qui reprenait ses droits la rendait banale. Elle longeait tout de même le lac Howea, mais aussi le lac Wanaka qui continuait jusque-là. Makaroa est une ville d'une quarantaine d'habitants et est le point de départ d'une grande partie des randonnées du Mt Aspiring National Park.



Avec Marion, nous avons décidé de dormir dans la voiture au camping Cameron Flat, après avoir passé la soirée au camping municipal où un groupe de Français qui ouvrait des canyons en avait fait ses quartiers.

La journée suivante a commencé avec les Blue pools, à la jonction entre les rivières Makarora et Blue, où des points d'eau sont d'un bleu immaculé, enfin en théorie puisque quand nous y sommes passés, ils étaient dans l'ombre et nous n'avons donc pas pu apercevoir grand-chose. Lorsque le soleil est à son zénith, le bleu doit être plus visible.

Sans perdre de temps, nous nous sommes dirigés à la Fanails Fall qui n'était pas très spectaculaire. Elle était le point de départ d'une marche sur les pentes du Mont Brewster. Et ce n'était pas de la rigolade : un chemin fait de roches et de racines en pente, sans discontinuer. La randonnée traversait une bonne partie du temps une forêt. Il fallait donc attendre d'en sortir pour être récompensé de nos efforts, près du refuge Brewster avec le massif montagneux en face de nous. Certains sommets étaient encore enneigés, mais rien de comparable à ce que nous aurions pu voir au début de l'été. Mais le spectacle demeurait impressionnant. Le plus ennuyeux restait à faire : redescendre par le même chemin.



Le soir, nous nous sommes arrêtés à Fox Glacier. Les filles sont allées dans une auberge, tandis que j'ai passé la nuit dans la voiture, dans un petit coin tranquille au bord. C'est ici que nos routes et celles d'Anna se séparent.

Partager cet article : Articles similaires
Ajouter un commentaire