Lincoln de Steven Spielberg (Biopic, 2012)

lincoln.jpgLorsque Abraham Lincoln devient le 16e président des États-Unis, ses aspirations abolitionnistes entraînent la sécession de plusieurs États esclavagistes du Sud qui se regroupent pour devenir les États confédérés d’Amérique sous la présidence du démocrate Jefferson Davis.

Le spectre politique américain d’aujourd’hui n’a rien avoir à l’époque. Le parti démocrate, proche des idées libérales de la Révolution française à sa création, est devenu durant la guerre de Sécession le regroupement des esclavagistes. Le Parti républicain quant à lui a été fondé en 1854 par des dissidents démocrates et du Parti whig (à la fin de la guerre de Sécession, il se fondra avec les démocrates) favorables à l’abolition de l’esclavage, au protectionnisme et aux États-Unis en tant que République fédérale.

Le Parti démocrate sous sa forme actuelle apparaîtra après la Seconde Guerre mondiale lorsque le président Truman voudra mettre fin à la ségrégation des noirs qui perdurait. C’est à partir des années 60 que le Parti républicain se droitise pour conquérir les États du sud : remise en question du droit à l’avortement, retour de la peine de mort, prière à l’école, etc. Puis avec la « révolution conservatrice » du président Ronald Reagan dans les années 80 avec sa dérégulation de l’économie et la destruction des acquis sociaux.

Le film évoque donc le combat d’un Abraham Lincoln Président qui veut ajouter un XIII amendement à la constitution, l’abolition de l’esclavage, position qui a engendré la guerre civile. Lincoln est tiraillé entre accepter la paix que propose le camp sudiste avec l'annulation de l’illégalité de l’esclavage (qu’il a proclamé plus tôt grâce aux pouvoirs supplémentaires que la situation de guerre lui octroyait), ou continuer la guerre jusqu’à la victoire faisant encore plus de tués.

Afin que les rebelles du sud se trouvent face au fait accompli lors des accords de paix, le Cabinet de Lincoln va corrompre des élus démocrates pour obtenir la majorité spéciale des deux tiers requise pour amender la constitution lors du vote de ce nouvel amendement. Ainsi fait, les démocrates n’ont plus eu de recours pour l’annuler.

Avec la réélection de Lincoln le 4 mars 1865, se termine dans la foulée la Guerre de Sécession (9 avril). Cependant, Lincoln sera assassiné par un sympathisant des confédérés le 14 avril. Malgré sa mort, le Parlement adopte le 6 décembre 1865, le XIII amendement qui aboli et interdit l’esclavage aux États-Unis.

Le film est très bien réalisé, Steven Spielberg n’a plus rien à prouver dans ce domaine. En revanche, le livre sur lequel il a basé son histoire ("Team of Rivals" de Doris Kearns Goodwin) n’évoque pas la sympathie de Lincoln pour la Première Internationale et ses penchants marxistes modérés : « le travail précède le capital. Le capital est seulement le fruit du travail et il n’aurait jamais pu exister si le monde du travail n’avait tout d’abord existé. Le travail est supérieur au capital et mérite donc une plus grande considération (…). Dans la situation actuelle, c’est le capital qui détient tout le pouvoir et il faut renverser ce déséquilibre »

Dans le contexte actuel, lorsqu'on connaît l’animosité des membres du Parti républicain envers le socialisme et plus généralement des Américains de tout bord, ça aurait fait du bruit...

Partager cet article : Articles similaires