Outils du site


paroles:toltshock

Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

Les deux révisions précédentes Révision précédente
Prochaine révision
Révision précédente
Dernière révision Les deux révisions suivantes
paroles:toltshock [2014/04/30 10:05]
93.182.131.11 BJEiWvrCaePNTFKWZl
paroles:toltshock [2014/04/30 15:51]
127.0.0.1 modification externe
Ligne 1: Ligne 1:
-Dmrqt http://www.ahmedhassanonline.com nettikasino+====== Paroles ====== 
 +===== Toltshock ===== 
 +==== Au point du jour ==== 
 + 
 +Tu marches le dos courbé, sur l'asphalte délavé 
 +L'heure d'aller au pieu est marquée sous tes yeux 
 +Dans les vapeurs d'alcool , un trop plein de ras le bol 
 +L'heure de s'endormir, le quotidien en souvenir 
 + 
 +Au point du jour - le mépris alentour 
 +Au point du jour - ton errance en recours 
 + 
 +Tu marches d'un pas pressé, t'es à peine réveillé 
 +Tu t'en vas au boulot, tu cours après le métro 
 +L'usine qui te détruit est rentrée dans ta vie 
 +Tu laisses ta rage au temps, pour nourrir tes enfants 
 + 
 +Au point du jour - le mépris alentour 
 +Au point du jour - pour 200 balles par jour 
 + 
 +Alors toi pour qui traîner est devenu un métier 
 +Toi qu'es exploité parce que non qualifié 
 +Pour rester en vie, c'est violence contre mépris 
 +Ils te prennent pour un con car tu n'as pas de pognon. 
 + 
 +Au point du jour - le mépris alentour 
 +Au point du jour - le black out tout court 
 + 
 + 
 +==== Hauts les cœurs prolétaires ==== 
 + 
 +De Varsovie à Londres il y a des prolétaires 
 +Tous ensembles dans la même galère 
 +Leur vie c'est de la sueur, l'enclume et du charbon 
 +Et au fonds de leurs cœurs ni cocos ni patrons 
 + 
 +Hauts les cœurs prolétaires - c'est la vie ouvrière 
 +Hauts les cœurs prolétaires - Y'a de la rage sous la misère 
 + 
 +Le rituel du matin est partout le même 
 +Le sermon du patron toujours sur le même thème 
 +Et partout un sombre chéfaillon 
 +Pour crever il te faut sa permission 
 + 
 +Au fonds de ton usine tu remâches ta colère 
 +Les cartons, la merde et puis toute cette poussière 
 +Tu te souviens de ce que te disait ta mère 
 +Toute ta vie durant tu recompteras ton salaire 
 + 
 +Sous toute cette fierté il y a de l'amertume 
 +La fatigue, une existence sans tune 
 +Tu te souviens de ce que disait ta mère 
 +Mais t'as pas le choix tu restes prolétaires - et fier 
 + 
 + 
 +==== Brixton boogie ==== 
 + 
 +We're not fool, we're not thugs 
 +Walking down the streets as burglars we are 
 +Standing the gaff days after days 
 +Poverty's not the only price we gotta pay 
 + 
 +Cause Boot Boys, won't hide their pride 
 +Boot Boys, won't walk in line 
 + 
 +Brixton boogie is Boot Boys story 
 +Saturday's kids do like reggae trip 
 +No more fighting black and white 
 +Rich boys and medias - The enemies to fight! 
 + 
 +Cause Boot Boys, won't hide their pride 
 +Boot Boys, won't walk in line 
 + 
 +We are pure system products 
 +'round the corner dole queu's waitin' 
 +And this just a lotta clobbers 
 +Pretending this mess belongs to bovvers 
 + 
 +Cause Boot Boys, won't hide their pride 
 +Boot Boys, won't walk in line 
 + 
 + 
 +==== Les mecs en bleu ==== 
 + 
 +Tu te retrouves au placard car tu mets le feu aux boulevards 
 +T'as joué et t'as perdu, ils en profitent pour te cogner d'ssus 
 +Ils ont le droit de te tabasser, tu ne peux pas répliquer 
 +La dernière fois que t'as fait ça, tu en as pris pour 6 mois 
 + 
 +Alors j'ai décidé de marcher sans me retourner 
 +Alors j'ai décidé de ne jamais rien r'gretter 
 + 
 +Les mecs en bleu font le trottoir, ni macros, ni loubards 
 +Les gardiens de l'ordre moral, qui t'enchristent et te foutent à poil 
 +Mais ce sont des mal-aimés, y'a un fort taux de suicidés 
 +Des arguments pour enfants sages qui ne se sont pas retrouvés en cage 
 + 
 +Comme tu n'es pas intégré, tu vas te faire molester 
 +Ces assassins assermentés appellent ca interroger 
 +Ce sont les rois de l'expulsion, du mépris et de l'exclusion 
 +Les as du passage à tabac se plaignent qu'on ne les aime pas 
 + 
 + 
 +==== Freddy ==== 
 + 
 +Tu connais tous les monuments de Paris 
 +De l'arc de triomphe au Grand Stade de Saint Denis 
 +Mais il y a un truc qui va manquer à ta culture 
 +Oui c'est Freddy le tout dernier des gros durs 
 + 
 +Ouais c'est Freddy, c'est le plus beau monument de Paris 
 +Ouais c'est Freddy, le dernier dinosaure en vie aujourd'hui 
 + 
 +Tu te prends pour un pro de la peinture murale 
 +Du mur de chiottes et du tatouage carcéral 
 +Mais il y a un truc qui va manquer à ta culture 
 +Oui c'est ses mains mais il te les fout dans la figure 
 + 
 +Ouais c'est Freddy, quand il le voit les tatoueurs s'enfuient 
 +Ouais c'est Freddy, mais sur ses mains il y a son histoire et sa vie 
 + 
 +Tu connais toute ces putains de pharmacos 
 +Toutes les bons plans pour te faire des ordos 
 +Mais il y a un truc qui va manquer à ta culture 
 +C'est de tout faire foirer quand le plan était sûr 
 + 
 +Ouais c'est Freddy, quand elles le voient les pharmaciennes prient 
 +Ouais c'est Freddy, même à Sainte Anne ils n'ont pas voulu de lui 
 + 
 + 
 + 
 + 
 +Tu t'es fait virer alors t'as du squatter 
 +Parfois même t'as du voler pour t'assurer de bouffer 
 +La famille et le quartier qui t'avaient rejeté 
 +Font qu'à tout jamais tu ne peux oublier. 
 + 
 +Keupons! Rude boys! Herberts! Tous ensemble! 
 + 
 +Arrivé au lycée tu ne pouvais plus reculer 
 +Je me souviens que bien souvent tu y allais les dents serrés 
 +Crâne rasé, jeans bleachés, les D.M. shoes cirées 
 +Et c'est pour ça que tu gardes ta fierté. 
 + 
 +Skinheads! Skinheads! Skinheads! 
 + 
 +Parfois il y a des remords mais jamais de regrets 
 +Le fantôme de ces nuits passées à traîner 
 +Les entrepôts, les usines où l'on a trimé 
 +De ça il reste du cœur, de la rage et de la fierté 
 + 
 +Keupons! Rude boys! Herberts! Tous ensemble! 
 + 
 +Rien ni personne ne saurait nous juger 
 +On a relevé nos vies qui gisaient sur le pavé 
 +La fatigue, le chagrin, notre passé ouvrier 
 +Qu'on le veuille ou non, on garde le cœur serré 
 + 
 + 
 +==== Workers ==== 
 + 
 +T'es vraiment sous payé 
 +Poursuivi par les huissiers 
 +Et y'a les ASSEDICS 
 +Qui stockent ton putain de fric 
 + 
 +Workers Workers (x3) 
 + 
 +Tous ces connards à la télé 
 +Qui prétendent nous éduquer 
 +On n'a pas d'avenir 
 +Mais il faut les applaudir 
 + 
 +Pour bouffer il faut raquer 
 +Pour se loger faut aligner 
 +Pour se faire soigner il faut allonger 
 +Mais ils te causent citoyenneté 
 + 
 +On n'est pas du tout commode 
 +Et on se fout de vos putains de modes 
 +Alors "Envoyé Spécial" 
 +Parle de toi comme d'un animal 
 + 
 + 
 +==== No right ==== 
 + 
 +Just get back in sixty nine 
 +Boot Boys 're running wild 
 +There're booz and football in my life 
 +Daddy's coloured arms 
 +Call us jailbirds - call us scamps 
 +Even just poor boys (But) 
 +Where's my due, Where's my right : 
 + 
 +We just ain't got no right Got no right 
 +We just ain't got no right Got no right 
 +We just ain't got no right 
 + 
 +Just get back in eighty two 
 +There's blood for me and you 
 +Walking down the streets again 
 +Punishment we don't care 
 +Boots are shining - croppers neat 
 +Ready on our feet 
 +Where's my due, Where's my right : 
 +We just ain't got no right 
 + 
 +Got no right - We just ain't got no right (x2) 
 + 
 +Just get back in sixty nine 
 +Boot Boys 're running wild 
 +Just get back in eighty two 
 +There's blood for me and you 
 +Now we're right in ninety nine 
 +In these old streets of mine (But) 
 +Where's my due, Where's my right : We just ain't got no right 
 + 
 +==== Choisis ton camp ==== 
 + 
 +Tu dis que les lâches ne s'engagent pas 
 +Que rien ne change, que le passé n'est pas que derrière soi 
 +Qu'on peut renier un mec pour ses anciens combats, 
 +Pour sa couleur de peau, le tatouage qui ne va pas 
 + 
 +Choisis ton camp - ne me fait pas perdre mon temps 
 +Choisis ton camp - tes drapeaux toujours dans le vent 
 + 
 +Si j'ai pas de fierté parce que je vais pointer 
 +Que je reste à ma place à faire toujours les mêmes tâches 
 +J'ai au moins la fierté de rester ouvrier 
 +De ne pas crever la dale loin de la réussite sociale 
 + 
 +Choisis ton camp - ne me fait pas perdre mon temps 
 +Choisis ton camp - tes drapeaux toujours dans le vent 
 + 
 +Chez qui dominent le clan, le sang et la race, 
 +Il y a urgence, dépêches toi de briser la glace 
 +Et si on est suspect sans engagement politique 
 +Saches qu'on ne pardonne pas tout et qu'on n'est pas amnésique 
 + 
 +Choisis ton camp - ne me fait pas perdre mon temps 
 +Choisis ton camp - tes drapeaux toujours dans le vent
paroles/toltshock.txt · Dernière modification: 2019/07/03 21:15 de 2a01:cb19:844d:2700:a07f:1df7:918f:349b